Tickling FR, le site des amateurs de chatouilles.



Questionnement

Tout est dans le titre, c'est ici que vous parlez des chatouilles en général, toutes parties confondu, de la tête aux pieds.
Bonsoir,

je sais que la question sous toutes ces formes à déjà été posée mais je voudrais savoir, si avec le temps qui avance avec l'acceptation petit à petit de votre fétichisme, est-ce qu'il vous est arrivé (en y mettant les formes et en expliquant bien ce que vous recherchiez) de demander à une personne si vous pouviez la chatouiller?

Je sais que certain d'entre nous (dont je fais partie) voudraient réellement trouver quelqu'un à qui parler plus souvent de leur attirance surtout si celle-ci devient pesante. Mais vous êtes vous déjà confié à des amies proches en leur expliquant ce dont il s'agissait et si vous pouviez les chatouiller?

Je me dis que parfois, même dans une démarche de respect, on risque vraiment de griller plus ses chances en faisant ça qu'en profitant de petites chatouilles innocentes qui ne seront pas perçues forcément comme dérangeantes ou suspectes.

Et en même temps je me dis aussi qu'en jouant la carte de l'honnêteté et en expliquant bien les choses on risquerait d'être surpris.

Pour ma part, je sens que le temps passe mais que cette attirance de chatouille visiblement n'en désemplit pas. Alors au fond de moi je me rend compte que finalement j'ai accepté d'être attiré par cela et je le considère vraiment comme quelque chose de cool et plutôt mignon. Mais cette aisance avec moi-même ne permet cependant pas de satisfaire mes envies. La volonté de chatouiller certaines filles de mon entourage commence vraiment à me démanger.

Et vous qu'en est-il?

Avez-vous déjà ressenti ce sentiment?

Merci à vous de m'avoir lu.
Je suis pile dans cette problématique aussi .
Et j’ai envie de te dire de faire ce que j’arrive pas à appliquer à savoir , essayer d’amener le sujet avec une de tes potes en qui t’as 100% confiance .

Avec les mots qui faut et sûrement un peu de temps, il y a peu être moyen . Et dans tous les cas,  même si elle veut pas pratiqué, tu pourra au moins discuter de ça avec elle, et tu verra que ça libère pas mal .

Sinon , tu connais, profite des moments de contacte trop subtiles pour qu’elle grille que t’es Un fou déviant :p
Hahaha super merci de ta réponse.

je trouve que tu as raison et que ce serait bien que je prenne le temps d'en parler avec quelqu'un de confiance. J'envisageais de le faire paradoxalement avec une fille vis à vis de qui je suis pas forcément méga proche (avec mes amies les plus proches et qui comptent le plus j'ai l'impression que ça passera pas pour le moment). En revanche celle dont je parle est plutôt du genre "allumeuse" disons qu'elle est assez tactile, avec tout le monde. Plutôt décontractée et plutôt libérée si je puis dire.

J'envisageais de lui faire part a elle. Du moins comme tu le dis si ça marche c'est super et si elle ne comprend pas bien ou n'est pas intéressé au moins les risques sont moindres vu qu'on est pas autant proche l'un de l'autre.
Personnellement je m'arrange toujours pour présenter cela comme un jeu où chatouiller les gens en mode taquin ça sera toujours pardonné, alors que si tu montres que ça a une importance au delà pour toi dans l'esprit des gens des que tu parles ou fait des chatouilles c'est quasiment des préliminaires du coup c'est pas du tout du même ordre.
Je préfère garder le côté pratique innocente voir enfantine que d'expliquer (même à qqn de confiance) ce que cette pratique représente pour moi.
sliepnir a écrit : on risque vraiment de griller plus ses chances en faisant ça qu'en profitant de petites chatouilles innocentes qui ne seront pas perçues forcément comme dérangeantes ou suspectes.
Tcklboy a écrit : Sinon , tu connais, profite des moments de contacte trop subtiles pour qu’elle grille que t’es Un fou déviant
TKL a écrit : si tu montres que ça a une importance au delà pour toi dans l'esprit des gens des que tu parles ou fait des chatouilles c'est quasiment des préliminaires du coup c'est pas du tout du même ordre.
Putain les gens, rien qu'aux mots que vous utilisez, vous le voyez qu'il y a problème. Vous êtes en train d'utiliser d'autre personne pour un truc qui vous excite, mais c'est pas grave, parce qu'elles ne le savent pas que vous, ça vous excite... Un peu comme un voyeur qui irait mater une meuf à poil sans qu'elle le sache ou les mecs qui se frottent discrètement sur des femmes dans le metro.
Sinon pour vraiment répondre à votre question, si pour vous les chatouilles sont érotiques, ce qui est a mon avis le cas sinon vous ne seriez pas ici, beinh ça passe par le même chemin que pour tout ce qui touche à l'érotisme. Comment tu fais pour embrasser une meuf ou pour coucher avec : tu passes par un étape de séduction et quand tu le sens, tu en parles ou ça se fait naturellement. Après bien sûr, tu peux toujours demandé à une femme de but en blanc pour voir ce qu'elle va te dire....
Après parler de votre fétichisme à une personne, ça peut justement être l'un des chemins pour se rapprocher, ça m'est arrivé avec une amie, on discutait de nos sexualités, j'ai vu qu'elle était ouverte et curieuse (elle fantasme pas mal sur le bondage), je lui ai parlé de mon fétichisme, on est passé par une phase de teasing où on se racontait par message ce qui se passerait si elle me laissait l'attacher, elle a voulu essayé et ça a débouché sur une séance. Mais le truc c'est qu'on se connaissait déjà bien, assez pour aborder des sujets privés.
Quand on y pense, les chatouilles sont un fantasme assez facile à satisfaire et ça ne fait aucun doute qu' au cours d' une vie l' opportunité se présentera. Inutile d' être impatient ou empressé, même si c' est compréhensible car au fond, dans l' absolu, on ne serait pas opposé à chatouiller environ 85 % de notre entourage féminin. :D La plupart du temps, les chatouilles trouveront leur place dans une relation amoureuse. Place légitime. Parfois, pourquoi pas, elles naîtront au sein d' une relation non-amoureuse. Dans ce cas, c' est une question de hasard, une fille avec qui on s' entend bien, avec qui on discute un peu cul, avec qui on se fait des confidences mutuelles, un jour que la discussion s' y prête on jette ça sur le tapis, les semaines passent, on en reparle peut-être, il est possible que ça s' arrête là, ou bien un jour pas fait comme un autre ça arrive sans qu' on sache trop comment....
Mais aller voir quelqu' un du style "je peux te voir deux minutes j' ai un truc à te dire, alors voilà ça te dirait que je t' attache et que je te chatouille en tout bien tout honneur?"  je n' y crois pas trop. Même super bien amené, super bien présenté, j' y crois moyen.
En réalité, faire une fixette là-dessus provoque au fil de l' eau l' effet inverse de ce qu' on attend. Laisser les choses aller et saisir l' occasion si elle se présente ( et si elle ne se présente pas, tant pis ! ) tranquillement, patiemment, décontracté, sans en faire un impératif ou un but à attendre est le meilleur moyen d' être dans de bonnes disposition si par hasard la vie nous met sur ces rails.
Tcklboy a écrit : Sinon , tu connais, profite des moments de contacte trop subtiles pour qu’elle grille que t’es Un fou déviant
TKL a écrit : si tu montres que ça a une importance au delà pour toi dans l'esprit des gens des que tu parles ou fait des chatouilles c'est quasiment des préliminaires du coup c'est pas du tout du même ordre.
Putain les gens, rien qu'aux mots que vous utilisez, vous le voyez qu'il y a problème. Vous êtes en train d'utiliser d'autre personne pour un truc qui vous excite, mais c'est pas grave, parce qu'elles ne le savent pas que vous, ça vous excite... Un peu comme un voyeur qui irait mater une meuf à poil sans qu'elle le sache ou les mecs qui se frottent discrètement sur des femmes dans le metro.


Pour ma part, il s’agit dans mon choix de mots, d’un Brin d’humour et de vérité pas si tabou . Je veux dire que je suis parfaitement capable de faire la part des choses entre un mec qui se frotte à une nana discrètement dans le tromé et moi qui surkiff sans le dire,
Quelques guillis innocent avec une fille, qui est chez moi pour un «  Netflix and chill » et et avec qui je vais probablement coucher dans tous les cas .

Profiter de ça, le garder pour moi, c’est éviter de la faire flipper a pas grand choses de conclure , et me faire plaisir comme rarement je le peux . Et bien entendu, je respecte madame, je ne suis pas un débile qui force les choses où j’en ne sais quoi. Et je sais me tenir .

Mais j’ai remarqué qu’on avait pas tous la même appréhension de notre fantasme / ferichisme commun. Pourtant on a tous fini ici , je trouve ça fou !
Oui d'autant que ce parallèle n'est pas pertinent dans le cas où un mec se frotte à une fille comme tu dis la connotation sexuelle est évidente pour tout le monde or pour les chatouilles les autres ne savent pas forcément que c'est un fétichisme donc ça n'est pas dérangeant pour eux.
D'autre part il est possible d'aimer la sensation en faisant la part des choses avec le chatouilleur (du moins pour le rôle de victime) ce qui permet (a mon sens) d'être chatouiller par un mec alors qu'on est hétéro chose qui n'est pas forcément le cas pour tous.

D'ailleurs je remarque que souvent ceux qui s'insurgent contre le fait de faire des chatouille ou être chatouillé sans préciser avant à la personne qu'on a un fétichisme autour de cet acte qui pour elle est anodin sont également les mêmes qui n'envisage pas de chatouilles hors d'un cadre sexualisé.

Je trouve ça cohérent c'est sur que des lors que c'est un fantasme pour vous et que vous ne pouvez pas envisager de pratiquer des chatouilles hors du cadre de préliminaire ça devient effectivement très pervers de ne pas prévenir les personnes que vous chatouillez.
Mais gardez à l'esprit que d'autres peuvent faire la séparation entre des chatouilles avec des non initiés et celle d'une scéance entre fétichiste même s'il est sur que cela représente quelque chose d'important il est toujours possible de se contrôler et de faire un séparatif mental selon le cadre.

Pour autant je m'attends à ce que certains fassent des parallèles poussées entre chatouille et pratiques sexuelles (certains ayant déjà fait le parallèle entre chatouiller un non initié et un viol dans d'autres topic) si vous ne pouvez pas faire abstraction je comprends mais ça regarde votre rapport avec votre fétichisme et ce n'est pas le cas de tout le monde.

A mon sens cela renvoi à une autre question : pouvez vous envisager les chatouilles dans un cadre non fétichiste à mon sens certains oui d'autres non.
Perso, je n'en ai parlé qu'avec les femmes avec qui j'ai eu une relation amoureuse assez sérieuse.
Je ne me vois pas en parler dans d'autres circonstances.
Accès réservé aux ADULTES uniquement.
Déclarez-vous être majeur(e) ?