Tickling FR, le site des amateurs de chatouilles.



Fort Boyard version chatouilles

Ben après court ou pas, ça me dérange pas. La partie m'a plus tel quelle ;)

ça aurait été plus drôle qu'elle s'installe et qu'elle soit déchaussé ensuite par Passe Muraille. On peut imaginer aussi une technologie plus avancé ;)

Par contre l'excuse de "j'ai oublié le code"......Euh il était pas censé être affiché juste devant elle °_- ?
Passe-Muraille débarque au trot dans un costume de douanier pour s’assurer que Marie, qui vient de subir cette épreuve dans le passé, n’a rien à déclarer d’illégal à son retour. Il s’approche ensuite d’Olivier et lui tend le parchemin, qu’il s’empresse de saisir.
- « Je te remercie Passe-Muraille. As-tu besoin de quelqu’un ? »
Il désigna Nabilla.
- « Pourquoi moi ? » dit l’influenceuse, étonnée avec un air faussement idiot
- « Nabilla, suis Passe Muraille pour te préparer pour la prochaine épreuve. Quant à nous, nous allons tout de suite à la fosse téléphonique? Suivons Passe-partout ! »
Les candidates suivent leur guide et s’interrogent sur cette épreuve. Des fans de l’émission comme Jenifer n’ont jamais entendu parler de la fosse téléphonique. Elle connaît la cabine abandonnée mais pas la fosse téléphonique. Quoi qu’il en soit, elles approchent de cette mystérieuse cellule au rythme de leur pas de course. Après quelques marches descendues pour accéder au rez de chaussée du fort, les cinq candidates se présentent face à une porte décorée dans les tons marron pour paraître rouillée et à l’abandon. Sur leur visage, un sourire de façade masque leur anxiété. Une épreuve inconnue, personne ne sait à quoi s’attendre… Elles auraient préféré aller visiter le ski ou la ketchuperie. Au moins, elles sauraient quoi y faire.
- « Bien ! Nous voici devant la porte de la fosse téléphonique. Je suis sûr que vous vous souvenez de la fosse, épreuve mythique de l’émission où il fallait se faufiler à travers les serpents pour récupérer un indice. Nouveauté cette année, le père Fouras, grand seigneur et fasse à la panique des candidats, a décidé de réaménager cette fosse pour créer une nouvelle épreuve sympathique »
- « Il est adorable, le père Fouras », s’exclame Jenifer d’un ton ironique
- « Oui en effet, le père Fouras est un saint homme qui pense au confort des candidats » dit Olivier en éclatant de rire, suivi des 5 candidates.
- «  Trève de plaisanteries. Qui va aller tester la fosse téléphonique et avoir le privilège de discuter au téléphone avec le père Fouras ? »
Un long blanc qui paraît être une éternité s’installe. Olivier fait durer le suspense et regarde les participantes les unes après les autres. Andy regarde ses chaussures, Jenifer se gratte le bras gauche en fuyant le regard d’Olivier, Najat et Shy’m regardent dans le vide…. Seul Marie, qui vient de subir la première épreuve se sent détendue. Le couperet tombe :
- « NAJAT ! »
- « Oh non… » dit-elle en tournant la tête avec un soupir qui en dit long. « Je déteste les serpents »
- « Qui te dit qu’il y aura des serpents ? Allons allons » sourit Olivier
- «  Il a dit que la fosse aux serpents avait disparue. Ça va aller Najat ! On est toutes avec toi » dit Shy’m pour la remotiver.
Passe-Partout soulève la trappe et Najat s’avance. Elle pense à l’association ce qui lui donne un regain de force.
- «  Avant de descendre, le père Fouras aimerait que tu retires tes souliers… »
- « Encore ? » dit Najat, étonnée
- «  Il est pas un peu fétichiste le père Fouras cette année ? » dit Shy’m en souriant, accompagnée par ses camarades.
- « Mister Boo t’attends dans la fosse pour te préparer. Je lancerais la clepsydre une fois que tu seras installée. »
Najat descends sur l’escalier en fer qui la mène jusqu’à cette fameuse fosse. La fraîcheur de l’escalier la surprend à chaque fois qu’elle pose un pied sur un barreau. Une fois en bas, elle est accueilli par Master Boo qui la conduit dans une sorte de longue boîte en plexiglas. Elle est allongé dedans puis sanglée en I. Ses chevilles sont légèrement espacées et retenues par deux sangles. Elle peut admirer son vernis rouge sur ses orteils. Master Boo vient compartimenter les parties de son corps avec des séparateurs en plexiglas, eux aussi. Najat est désormais divisée en 4 parties : la tête, le haut du corps, les jambes et les pieds. Mister Boo installe le téléphone fictif à côté de l’oreille de Najat pour le besoin du réalisme de l’émission.
- «  Najat est installée, c’est parti » s’exclame Olivier.
Sur une télé, on voit l’antre du père Fouras vide avec le téléphone qui sonne. Le vieux sage apparaît soudain après s’être levé de sa sieste.
- « A…ALLÔ ? Qui ose me déranger pendant ma sieste récupératrice? Je dois être en forme pour protéger mes boyards ! Najat ? C’est vous ? »
- «  Oui père Fouras ! Je vous appelle pour gagner une clé »
- «  Ah oui, j’avais oublié. je dois commencer à perdre la mémoire »
- « Mais non père Fouras, ne dites pas de bêtises »
- « Bon je termine cette épreuve rapidement et je retourne me coucher. Je dois être aussi en forme que votre équipe puisque vous avez déjà une clé ! »
- « C’est ça » dit Najat
- « Bien. Vous êtes dans la fosse. Votre corps est séparé en 3 parties sans compter votre tête. Je vais vous poser trois questions. Pour remporter la clé, il vous faut deux bonnes réponses. Vous avez donc le droit à une seule erreur. Est-ce bien clair ? »
- « Oui père Fouras »
- « Mister Boo, veuillez verser le premier seau »
Il s’exécute et verse un seau rempli de cafard sur les pieds de l’ancienne Ministre
- « AAAHHHH ÇA CHATOUILLE ! NON ! ÇA CHATOUILLE AHAHA »
Les cafards recouvrent ses pieds et s’activent pour parcourir toute sa plante de pieds. Des cris stridents se font entendre lorsque certains s’approchent trop près des orteils.
- « Najat, êtes-vous prête pour la première question ? »
- « AHAHAH Oui AHAH Viiiiiiite ça chatouille AHAHA »
- « Voici la première question… Ça va toujours Najat ? »
- « AHAHAHA oui ahaha vite posez votre ahahaha question »
- «  Depuis combien d’années le cafard, l’animal à vos pieds, est-il présent sur Terre ? 122 ans, 30 000 ans ou 200 millions d ‘années ?»
- « Aahahah j’en sais absolument rien ahaha ça chatouille ! ahahah 30 000 ans ? » dit-elle en secouant ses pieds de droite à gauche pour atténuer les sensations et se soustraire au supplice des cafards.
Ses orteils font surface par moment. On peut admirer son vernis s’extraire du monticule d’insectes. Mais les chatouilles sont de plus en plus intenses et la font rire de plus en plus.
- « Najat… C’est faux ! Le cafard est présent sur terre depuis environ 200 millions d’années ! Vous utilisez votre droit à l’erreur. »
- « C’est pas grave ! Allez Najat ! » crie Marie à travers la trappe
- « Passons maintenant à la deuxième question ! »
- « Vous pouvez pas m’enlever les cafards que j’ai aux pieds ? Ça me chatouille énormément ahaha »
- « Mister Boo se fera un plaisir de les enlever une fois l’épreuve terminée. Versez le second seau Master Boo »
Il se saisit du seau et verse des vers sur les jambes nues de la pauvre Najat, encore prise de crises de fou-rire à cause des cafards qui se secouent sur ses pieds.
- « C’est dégueux ahahah » dit elle désespérée.
- « Comment se nomme la bosse au milieu d’un vers ? Le clitelum ou le critérium ? »
- « ahaha pas mes pieds, pas mes jambes ahaha ça chatouille ahahah le clitelum ! ahaha »
- « Bonne réponse Najat ! Mister Boo, veuillez versez le contenu du dernier seau sur le haut du corps de Najat »
Il s’exécute et verse un seau de grenouille sur son ventre, après avoir pris le soin de soulever son tee-shirt, faisant apparaître son nombril. Les pattes des grenouillent parcourent chaque centimètre de son ventre. elle rit à gorge déployée. La sensation cumulée sur son ventre, ses jambes et ses pieds la fait éclater de rire. Elle tente de secouer chaque membre de son corps. Sa tête bouge de droite à gauche, les yeux fermés, le visage crispée, légèrement masqué par quelques cheveux en bataille. Ses pieds se débattent mais les cafards la chatouille toujours plus. Elle ne réussit pas à bouger ses jambes et son ventre. Elle est à la merci de tous ces petits animaux qui la tourmente. Son rire est désormais continu à l’approche de la dernière question du père Fouras
- « Najat, concentrez-vous. C’est la dernière chance pour vous et votre équipe de remporter cette clé »
- « j’essaie mais ça chatouille ahahaha ! Enlevez moi ces cafards et ces vers ! Pas mon nombril ! Pas mon nombril ahahahah! »
- « Bon. Combien pèse la plus grosse grenouille au monde ? 1kg ou 3 kg ? »
- « ahahah arrêtez ahah enlevez moi ces bêtes ahaha j’en sais rien ahahaha 1kg ! ahaha »
- « Comme c’est dommage… Najat… c’est faux ! Bon je vous laisse sortir, Master Boo va vous aider à enlever tout ça. Moi je retourne me coucher ! Me faire réveiller pour ça » dit-il en jouant l’énervement
Mister Boo aide Najat à s’extraire du dispositif en prenant soin de ne pas écraser quelconque animal. Elle se presse de retirer ses pieds des pattes des cafards qui lui auront causé tant de tourments depuis le début de l’épreuve. Elle se relève essoufflée puis se dirige vers la sortie, après avoir pris le soin de retirer les poussières de ses pieds et de ses jambes. La sensation de froid sous pieds nus lorsqu’elle gravit les échelons de l’échelle est presque bienvenue après son épreuve. Elle aperçoit la lumière du jour puis ces coéquipières qui l’applaudissent
- « Désolé les filles. J’ai été trop perturbée par les chatouilles. J’arrivais pas à me concentrer »
- « C’est pas grave Najat, tu as fait de ton mieux, c’est ce qui compte. Tu as donné le meilleur de toi même » dit Jenifer pour la réconforter.
- « On se fait un petit cri de guerre pour se redonner le sourire ? » propose Andy
Olivier les regarde faire puis appelle à nouveau le messager du père Fouras, qui accourt en tenue de dératiseur avec un parchemin dans les mains.
- « Bonjour Monsieur, il n’y pas de rats mais plein de cafards dans ce sous-sol ! Faites quelque chose, nos invités ne sont pas content de votre travail ! » joue Olivier avec Passe-Muraille
Ce dernier donne le parchemin avant de descendre dans la fosse avec sa fausse boîte à outil.
- « Les flammes de l’enfer. C’est une épreuve avec Rouge, la soeur de Blanche, on va probablement y retrouver notre chère Nabilla. Ne perdons pas une minute ! »


Voilà pour cette deuxième partie de cette histoire. Dites-moi si ça vous a plu, si vous voulez la suite et quelles épreuves vous aimeriez y voir ;)
Pour commencer: bon sang que c’est bon de te retrouver! J’adore cette histoire! Bien écrite, simple et concise avec un "casting" très plaisant, franchement un régal! J’ai déjà hâte de lire la suite mais par contre pour les épreuves je n’ai absolument aucune inspiration désolé. Je suis sûr que tu auras des bonnes idées
Super histoire ! J'adore comment tu racontes les épreuves, shy'm pourrai peut-être enchaîner après nabilla, avec une chèvre qui leche ces pieds, puis après pour jenifer je pense à un jeu ou il faut 5 bonne réponse pour 1 échec maximum en focalisant sur son nombril et que les différent niveau soit différent objet pour la chatouiller ( jenifer avec son nombril ressorti sa serai parfait 😉)
Vraiment cool cette histoire !

J'espère qu'il y aura une suite :)
Accès réservé aux ADULTES uniquement.
Déclarez-vous être majeur(e) ?