Tickling FR, le site des amateurs de chatouilles.



2030: Diana, l’espionne venue du froid

Chapitre 1:

Nous sommes en Mars de l’année 2030, dans un monde en guerre entre chaque puissances mondiales dont la France et la Russie. La France est connue pour ses tactiques fines et réfléchies et la Russie pour ses espions et espionnes surentraînés. Le froid qui règne toute l’année dans ce pays l’a rendu inexplorable; par conséquent personne n’a pu trouvé les centres d’espionnage.
Moi je m’appelle Léo et je bosse aux Services de Renseignements Français (SRF) qui dissimule derrière un joli nom, une "société" de torture. Néanmoins peu d’espions s’aventurent en tant de guerre. En 2030 à cause du conflit, si un espion était attrapé c’en était fini de lui et de sa famille. Alors l’espionnage était en fait informatique. Mais dernièrement et dans le plus grand secret le gouvernement Russe avait entrainé une espionne qui était intervenu une cinquantaine de fois dans différents pays sans jamais laisser la moindre trace de son passage.
Diana. La super espionne. Indétectable, infaillible.
23 Mars 2030
Diana intervient en France pour la 6 eme fois et commet une seule erreur. Les informations qu’elle avait n’etaient pas fiables et elle se fit attraper par un garde.
C’est là que j’entre en scène. Il est 4h47 mon iPhone 36 fraîchement sorti sonne. On m’annonce la capture d’une légende. On avait remarqué certaines fuites, ça se voyait au combat que l’ennemi en savait trop mais aucune trace de piratage. On en a conclu, sans y croire, à un super espion.
Et il est là capturé. Enfin elle. Les femmes ont rarement des rôles importants en 2030. Le temps avance mais on revient en arrière. Bref
Elle était capturée et tout à moi...

Voilà pour le chapitre 1 il est tard quand j’ecris ces lignes alors pardonnez moi si c’est un peu brouillon dans certaines idées
Le chapitre 2 arrive très vite

Neotk
Le début fait envie. Vivement ma suite :D
Elle devrait arriver ce soir ou cette nuit
C’etait pas trop brouillon?
Bon début on va voir la suite :D
J espère que t as des idées original comme moyen de torture on est en 2030 quand même :diable:
J’y ai pensé un peu mais si vous avez des idées lumineuses faites m’en pars
2030 ou pas on peut vivre dans le passé 😊
Une plume et une brosse à dent électrique ça peut marcher
Je préfères ça plutôt qu’un idee pas aboutie
Hmmm peut etre penche toi sur un nouveau model de brosse a dent électrique plus performant ou peut etre a plusieurs embout c est ton histoire je te laisse faire :D
J’avais eu cette idée et tu viens de l’éclairée un peu plus
En tout cas je verrais bien merci
Voilà la suite! Je préviens que je vais aller lentement dans cette histoire
Bonne lecture!

Chapitre 2:

J’arrive dans le bâtiment de la SRF en passant mon badge et un scanner rétinien parmis beaucoup d’autres tests. C’est un bâtiment très sécurisé dû, évidemment, aux activités qui y sont pratiquées. Je suis accueilli dans la salle de réunion par le général en chef et le président qui est en holo-conférence.
-"Asseyez vous nous devons vous briefer" commence par dire le général.
-"Sauf votre respect mon général, j’ai déjà reçu un dossier complet qui..."
-" Un dossier faussé" me coupe le président
"En effet il vous informe que nous venons de capturer Diana, la super espionne Russe, néanmoins elle entre nos mains depuis maintenant 2 semaines, et aucunes méthodes n’ont réussi à lui faire avouer quoi que ce soit."
-"Vous voulez dire que..." fis-je complètement éberlué
-"Oui, elle est extrêmement résistante à toutes formes de torture physique. Nous avons tout essayé et rien. Nous l’avons soignée hier et nous vous l’amenons. Vous êtes notre dernier espoir. Vous avez un taux de réussite proche de 100% sur les cibles féminines, même si vous n’avez jamais divulgué vos méthodes."
( Petite parenthèse: ils ont soignés Diana en un jour car en 2030 les systèmes de soin sont très évolués mais ne peuvent pas être déplacés. Les morts sur les champs de bataille sont donc quand même très important.)
-"Nous vous faisons confiance pour la suite des opérations. Nous vous demandons juste de retranscrire exactement ce qu’elle pourra vous dire si elle parle. Bonne chance Léo. On vous recontactera."
Le président disparu et le général parti en me tapant sur l’epaule comme pour m’encourager. Mais j’ai croisé son regard. Il n’y croyait pas. Il a dû assister à certaines tortures sans succès pour avoir un air aussi dépité.
Je sors de la pièce quelques minutes plus tard prêt à faire face à toutes formes de résistance. J’entre dans le sas où se trouvent tous mes outils. Je les rentrent dans la pièce avec le chariot flottant et je le place derrière ma victime qui a les yeux bandés. Elle n’est pas très grande, brune et d’une beauté assez frappante. Je m’attendais à une dure. Limite bodybuildée. Mais il n’en était rien.
Je lui enlève le bandeau et je vois ses yeux. Couleur Noisette assez foncée. Elle m’adresse un regard défiant mais très vif. Je décide d’engager la conversation.
-"Bien Diana, tu te doutes que je suis ici pour t’interroger. Je sais que tout mes collègues ont échoué mais j’ai des méthodes assez originales tu verras."
Elle me répond en russe. On m’avait prévenu qu’elle ferait ça. Un interprète avait traduit sa phrase. La seule phrase prononcée depuis sa capture avant même qu’on ne la torture.
Ça signifiait: "Je m’appelle Diana et vous n’obtiendrez rien de moi."
-"Je sais ce que tu dis. Cela a été traduit et tu as résisté à plusieurs formes de tortures jusqu’ici, c’est assez impressionnant. On ne m’avait jamais confié un cas aussi urgent et important. J’avoue que j’ai la pression."
J’essaie de la déstabiliser un peu pendant 15 minutes en semblant amical, mais j’obtiens toujours cette réponse en russe.
-"Je sais que je tu parles notre langue car pour voler tous ces fichiers confidentiels, tu as dû lire dans notre langue ainsi que celles des autres pays. Je vais donc te poser une seule question qui décrira plus ou moins ma méthode."
*Réponse russe*
-"Bien bien je crois que je commence à savoir comment tu t’appelles. Voici ma question Diana: Est ce que tu es chatouilleuse?"
A partir de là j’ai senti une tension. Il y a eu un changement dans son regard elle a cessé de me fixer pendant 1 secondes ou 2 et a fait sa réponse en russe puis en français avec un léger tremblement dans la voix. Elle parlait parfaitement ma langue, sans aucun accent. Si j’en crois les rapports et le brief qu’on m’a fait, personne n’a jamais été aussi loin.
Avec cette simple question je l’avais déstabilisée. A partir de là je savais que je pourrais bien m’amuser...

Voilà fin du chapitre 2 beaucoup plus long que le 1 mais je vous ai dis que je poserais mon histoire. La suite arrivera demain probablement vers cette heure. Dites moi ce que vous pensez de ces 2 chapitres.

Neotk
On va voir comment les durs a cuir s en sorte devant ce traitement:D
Je compte développer un peu l’histoire avec une sorte de flash back etc fin je verrais mais l’histoire devrai être bouclée en 5/6 chapitres
Salut vraiment sympa, mais j'ai quelques questions ... Comment est-elle attachée, a quoi elle ressemble, quels sont ces vêtements ? Ca nous permettrait de nous plonger un poil plus dans l'histoire. Bonne rédaction :D
Pas bête j’ai oublié il etait 2h du mat 😂
Elle est attachée sur une chaise avec des accoudoirs je mettrais un carcan ou un truc comme ça mais version futuriste. Elle est habillée tout en noir assez moulant, classique pour une espionne même en 2030
Si c’est pas suffisant reposez des questions y a pas de soucis
Dernière question et je te laisse tranquille... Elle est en collant, en bas, en chaussette, pieds nus, en basket, en talon ? :lol:
Voilà la suite, je suis pas très doué pour écrire les scènes de chatouilles mais je vais faire de mon mieux en tout cas!
Ça commence....maintenant!

Chapitre 3:

Je tape des mains 3 fois et deux minis robots apportent un carcan en plusieurs parties. Ils l’assemblent. Il s’agit d’un nouveau modèle qui intègre une nouveauté. Ma botte secrète.
-"On verra plus tard pour ça" me dis-je
Le carcan et assemblé simplement au bout de la chaise pour les pieds, mais s’emboite dans celle-ci pour étendre les bras. Je dessers les liens maintenants les chevilles de Diana et me prends un violent coup de pied. Elle avait attendu ce moment pour essayer de m’assomer. J’appuie sur un bouton de ma montre, le plafond s’ouvre et une fléchette en jaillit pour se planter dans le cou de l’espionne. Elle s’endort profondément. J’enlève donc ses liens et l’attache solidement aux deux carcans. Elle a les jambes étendues et les bras en Y. Elle ne peut plus bouger. Je retire ses talons taille 38 et ouvre son espèce de gilet qui sers également de T-shirt puisqu’elle ne porte que ça. Elle est en chaussettes et le ventre nu. Je vérifie une dernière fois les attaches et je vais me prendre un café puis faire une sieste. Je retourne dans la salle d’interrogatoire m’assois sur une chaise et attends qu’elle revienne à elle.

20 mins plus tard

*bruit de chaînes métalliques*
-"Où est ce que je suis?"
-"Le sédatif t’as rendue beaucoup plus bavarde visiblement"
-"Ça me revient, vous, le dernier espoir de cette nation allez me torturer."
-"Torturer le mot est fort. C’est le mot juste, mais tout de même. Quoiqu’il en soit je pense qu’il est temps de passer à l’action. Te rappelles tu de la question que je t’ai posée avant que tu tentes de m’assomer?"
Elle essaya de me le cacher mais j’avais l’oeil et l’expérience. Elle était nerveuse. J’aurais aimé croire qu’elle se dise un truc du genre "Je ne vais pas pouvoir garder mes secrets très longtemps" mais ce n’etait pas le genre du personnage. On était dans la cours des grands et ce serait beaucoup plus dur que ce que j’avais affronté jusqu’à maintenant.
Je m’approche de ses aisselles par derrière. Les effleure doucement. Je l’entends serrer les dents. Je démonte les accoudoirs pour avoir accès à son ventre nu et je commence.
Je pose mes mains sur ses côtes et demande:
-"Comment as tu réussi à pénétrer dans nos systèmes et qu’as tu dérobé?"
-"Je m’appelle Diana et vous n’ontiendrez rien de moi" me lança t elle avec un regard de défi et un sourire provocateur.

*Les paris sont lancés Messieurs Dames le match commence ;)*

Je gratte lentement ses aisselles et son ventre se soulève, elle se remue doucement. J’accélère la cadence et soudain
-"mmmph mmmmmmm!"
Elle se retient. Je donne tout ce que j’ai et pianote sur ses aisselles le plus rapidement possible. Elle se remue violemment et essaie de se dégager.
-"Mmmmmmph mmmph!!! Hiiiii mmmmmmph!!!"
Je ne peux pas aller plus vite. J’arrête à 2 doigts de la faire rire. Quand soudain j’aperçois une larme au coin de son œil gauche. Elle s’est retenu au maximum. C’est une guerrière, elle ne veux pas me laisser remporter une seule manche.
*Expiration légère qui se veut cachée et silencieuse*
-"Vous l’avez vu je suis assez chatouilleuse. Votre méthode est originale mais vous n’obtiendrez rien de moi. Je ne suis pas plus chatouilleuse autre part qu’aux aisselles."
Du bluff. Je le voyais dans ses yeux. Je pratiquais ça chaque jour. Paraître le plus sincère possible en disant ça pour faire en sorte que je ne découvre pas leur point le plus sensible. Je décide de jouer son jeu.
-"Très bien. Mais tu comprendras bien que comme je suis le dernier espoir de ma patrie, je ne peux décemment pas te croire sur parole. Si ce que tu dis est vrai, tu ne m’en voudras pas de vérifier pas vrai?"
J’attrape une plume et la fait tournoyer devant elle pour illustrer mon propos.
J’approche la plume de son ventre nu et la fait tournoyer gracieusement autour du nombril.
-"Mmmm hiiii hiiii haaaaaaaaaa mmmmmmmmph!!!!"
Je la regarde droit dans les yeux et d’un coup, elle se met à bouger dans tout les sens, à "vibrer". Je baisse les yeux et me rend compte que j’ai touché le nombril avant l’heure.
-"Tu crains particulièrement au nombril visiblement... Voyons ça!"
Je pose ma main sur son ventre de manière à ne voir que le nombril dans l’angle de mon pouce et de mon index,puis j’introduis la plume et tourne rapidement.
-"haaaaaa ahahahahha aaaaah mmmmm aaaaaaaah aaaah ça chatou..... NON! mmmmmm aaaaah"
Une véritable lutte intérieure était engagée.
Ma plume contre sa détermination
1V1
Je tourne plus rapidement et fais des petits cercles dans le fond de ce petit nombril.
-"Mmmmmmph aah ahahahahahahahah AHAHHAHAH MMMMMMMPH n... nan!"
Je sors la plume de son nombril. Elle reprend son souffle rapidement et discrètement pour ne pas me donner l’impression que je l’ai fatiguée aussi rapidement. Je décide de passer au niveau au dessus en restant à l’ancienne et attrape une brosse à dents électronique. Elle stresse sans voir l’outil. Je le sens et le vois. Et pourtant elle me lance un regard en totale contradiction avec ce que j’observe. Le genre de regard qui te dit: "Tu peux aller te faire foutre je suis prête à tout endurer"
Ça m’a fait douter un moment puis j’ai pensé à ma botte secrète et à mes autres atouts.
-"Elle n’est pas du tout prête à endurer ça" me suis je dis
Je fis marcher la brosse à dents derrière sa tête pour l’intimider.
-"Tu es vraiment très impressionnante Diana, mais pour l’instant j’ai vu mieux. Reste à savoir si tu tiendras en longueur."
-"C’est un défi que vous me lancez?"
-"Disons une invitation. Car je sais très bien que non."
-"C’est ce qu’on va voir..."
Les chatouilles plus mes petites provocations l’avait fait sortir de sa zone de confort et pour de bon.
Maintenant c’est le deuxième round!!

Voilà fin du chapitre 3 déjà! N’hésitez pas à me faire part de vos suggestions surtout sur les scènes de chatouilles car j’ai encore du chemin à faire!
A demain pour la suite!

Neotk
Tu as la réponse direct dans la suite, étant donné que je vais faire un chapitre par soir ou par nuit garde toi un peu de suspense si tu as une question qui te vient proche de ce moment la 😉
Ben voilà tu arrives bien a faire une histoire sur l'espionnage. Faut pas se devaloriser moi je trouve que ta scène de chatouille était assez bien détaillée et puis c'est en faisant qu'on apprend.
Je pense aussi mais quitte à faire une histoire autant prendre en compte tout ce que vous pourrez me donner ( je suis un poil perfectionniste 😂 )
Jolie le coup de pied dans la tete ! :saut2: :tapechaise:
Un peu d’action ça fait pas de mal quoique là si un petit peu
La suite! On rentre dans le dur!

Chapitre 4:

Je m’approche de son ventre nu et attaque directement, sans autre forme de procès. Je mets la brosse à dents électrique en vitesse 2 sur 3.
Je fais tourner autour du nombril l’appareil à supplice et l’effet est immédiat.
-"Mmmahahahah ahahahah AAAHAHAHAHAHAHHAHAAAAAAAA HIIIIIHIIII"
-"Ça chatouille pas vrai? Tu veux que ça s’arrête? Alors parle! C’est pas très compliqué tu verras..."
-"Aaaaaaah naaaaaaan v.. aaaaah vous n’aurez ahah hiiiii rien! AHAHAHAHHA"
J’ai attaqué le nombril. Elle commence à craquer. Ça fait maintenant 15 mins que je la chatouille en vitesse 3.
-"AAAAHAHAHAHAHHAAAAAAA!!!!
HIIIII ÇA... NOOOON AAAAAAAH"
J’arrête la torture après 25 mins.
-"Tu finiras par craquer. Tu es trop chatouilleuse. Je pourrais faire ça pendant des heures"
-"pffff vous... pfff vous n’aurez... rien vous avez joué votre dernière carte"
-"Détrompe toi j’ai plus d’un tour dans mon sac. Et il me reste un seul endroit encore non exploré."
Je regarde ses pieds et lui demande:
-"Tu es très chatouilleuse au ventre et aux aisselles. Est ce que par hasard tu crains les chatouilles aux pieds?"
Elle se raidit. Elle essaie de se dégager, sans succès.
-"Non... Vous ne pouvez pas..." *Je m’approche de ses pieds et enlève ses chaussettes*
"Arrêtez!!"
Je découvre des pieds sublimes. Taille 38 assez cambrés, doux et soyeux.
-"Tu sais ce que je crois? Que tu es incroyablement chatouilleuse là dessous. Ce serait dommage pour toi que je te torture jusqu’à ce que tu avoues tu ne crois pas?"
J’attache ses gros orteils et en attendant qu’elle se décide à répondre à mon petit chantage, je passe doucement mon index sous son pied droit.
-"Aaaaaah!!"
-"Tu vois? Que penses tu de ma proposition? Si tu avoues maintenant je peux me débrouiller pour dire que tu as coopéré sans que je te touche. Tu auras donc une chance d'échapper à la peine d’en mort."
-"Vous vous doutez bien que c’est pas la peine de mort qui va me convaincre. Encore moins que les chatouilles. Vous perdez votre temps vous n’obtiendrez rien de moi."
-"C’est ce qu’on verra"
Sur ce, je m’attaque à ses pieds d’abord avec mes doigts. Je choisis une techniques assez basique que j’appelle la technique du pinceau digital. ( Oui je donne des petits noms à mes techniques y a un problème? :lol: )
Ça consiste à faire glisser tout les doigts d’une main sur un pied, en faisant jouer les ongles.
-"AAAAAH AHAHAHAHAHA!!! NAAAAAN ÇA CHATOOOOOOUILLE!!!! AAAHAHAHAHHAHA!!!"
C’était pas assez pour lui faire me demander d'arrêter. Je suis à rien pourtant.
Après 15 mins j’arrête et attrape la brosse à dents électrique.
-"Prête à parler ou je dois continuer?"
-"pffff ja... jamais...."
-"Tu perds ta conviction. Tu craqueras je te le garantis."
Je pose la brosse à dents électrique et décide finalement de prendre ma première botte secrète. Une autre brosse à dents électrique que j’ai modifiée. Elle avait des têtes interchangeables mais je n’en avais développée qu’une pour l’instant. C’etait un cercle dans lequel était planté 3 plumes qui avait fait leurs preuves dans mes mains. Elles bougent dans des directions différentes à une vitesse incroyable. Elle ne tiendra plus très longtemps. Cette fois c’est fini; j’ai gagné!

Voilà fin du chapitre 4, comme d’habitude je prends toutes les critiques suggestions et avis en attendant la suite demain.

Neotk
Perso j'adore vivement demain pour la suite ,en plus c'est tres facile a lire tres bien écrit continue comme ça ,excellent travail 😊
Merci beaucoup ça me fait plaisir parce que j’etais pas sûr de cette histoire et de l’ecriture alors ça fait du bien de lire un commentaire comme ça 😊😉
Excusez moi mais ce soir je suis trop crevé alors y aura pas de suite mais ça vous laisse une journée de plus pour donner vos avis et suggestions
Voilà la suite! Désolé pour le retard. Je pense que ce sera le dernier chapitre. Je referais des histoires de ce style mais dites moi si vous voulez une suite spéciale Diana.

Chapitre 4:

Je vérifies que les 3 plumes sont bien fixées et montre le fonctionnement de mon outil à ma prisonnière.
-"Tu vois ça? Ça te fera craquer. Et si ce n’est pas suffisant pour te faire parler il me reste une botte secrète."
-"....."
Rien. Aucune réaction. Je pense qu’elle est perturbée. Sur ce je commence. Les plumes tournoient à une vitesse fulgurante et l’effet ne se fait pas attendre.
-"AAAAAAHAHAHAHHAHAHAH!!!!!! NAAAAAN HIIIIIIIII AHAHHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHHAHAH ÇA CHATOUILLEEEEEE!!!! AAAHAHAHA"
Aïe. Ça se complique pour moi. Je m’attendais à une réaction beaucoup plus forte et avantageuse pour moi. Et d’un seul coup...
-"AAAHAHAHHA MMMMMMPH AAAaaah ahahahahha mmmmmmph..!!!! Mmmmmph!!"
Incroyable. Elle se contrôle, j’ai jamais vu ça. Elle est pourtant incroyablement sensible elle ne devrait pas... J’arrête et la laisse à bout de souffle pendant que je sors de la pièce pour réfléchir à une nouvelle stratégie. Je n’ai pas beaucoup de temps avant qu’elle se remette complètement. Et d’un seul coup je pense à un truc. Un truc que je n’utilise jamais car j’ai toujours ma deuxième botte secrète. Mais je ne veux pas lui montrer pour l’instant. Alors je cours chercher ça dans la réserve et reviens dans la pièce de torture avec une boîte. Je l’ouvre et en sors une bouteille d’huile. J’enduis les pieds de l’espionne de cette substance qui la surprend beaucoup. J’attrape la brosse à dents électrique et commence.
-"WAAAAAH C’EST AHAHAHHAHA C’EST QUOI CAAAAAAAA AHAHAHAH JE SUIS HAHAHAHAH BEAUCOUP HIIIIII PLUS CHATOUILLEUSE AHAHAHAAAAAAAAAAAAAA STOOOOOOOOOP!!!!!!"
J’ai gagné. Elle a dit stop. Je continue pendant 5 minutes et arrête. Elle n’en peut plus.
-"Alors prête à parler? Ou je dois remettre un peu d’huile?"
-"Non pas l’huile! Pffff je... j’en peux plus"
-"Alors parle. Ou je n’aurais aucune pitié."
-"Vous savez très bien que je peux pas. Je préfèrerais mourir que de rentrer en aillant parler. Là bas ce serait pire que la mort."
-"C’est là que tu comprends pas. Si tu parles je peux m’arranger mais tu ne rentreras pas."
-"Je ne parlerai pas. Vous pourrez pas aller plus loin."
-"Tu as raison. Pas avec ça. Mais c’est l’heure d’abattre ma dernière carte."
Je vais sur le côté du carcan et tape un code sur un clavier.
2 11 05 26
2 minutes le 11 Mai 2026. Mon record. La victime était pourtant moins chatouilleuse que Diana.
Le carcan se referme alors pour se coller aux pieds de l’espionne en formant une sorte de boîte. Un robot m’apporte une tablette que je déverrouille pour en lancer le programme.
-"Laisse moi t’expliquer Diana. Quand j’appuierai sur ce bouton, des minis décharges électriques et autres stimulis te chatouilleront les pieds. Avec les résidus d’huile, cela devrait donner une sensation de chatouillement à peu près 150 fois supérieure au couple brosse à dents électrique/huile."
-"V.. vous mentez..."
-"Je te jure que nan. Mais libre à toi d’essayer. Même si c’est mieux pour toi si tu décides de parler avant."
-"Jamais"
-"Alors tu l’auras voulu..."

Voilà c’est la fin! Je décide de m'arrêter là pour vous poser une question avant que j’ecrive le prochain chapitre:
Est ce que vous voulez une suite après l’interrogatoire?
J’ai déjà une idée mais j’ai besoin de votre avis puisque ça influencera, évidemment, sur la fin du chapitre suivant qui clôturera l’interrogatoire. Si vous voulez que je vous en dise un peu plus sur mon idée n’hésitez pas mais je voudrais pas spoiler 😉
À très vite

Neotk
J’attends vos avis pour écrire la suite alors n’hésitez pas 😊
Vraiment sympa, perso je me lasse vraiment pas. J'espère qu'il y aura une suite. Cette collabo doit avouer !
Je suis chaud pour la faire j’ai déjà quelques idées plus ou moins bonnes je pense mais j’attends plus d’avis si vous voulez des détails de mes idées demandez moi
En tout cas merci beaucoup James ça fait toujours plaisir :rougis:
Pour ma part je veux bien des détails de la fin ^^ va telle avouer et être aider par le chatouilleur pour pas qu'il lui arrive quoi que ce sois ou va telle se faire exécuter car si je me souviens bien il lui a dis que cetais se qu'elle risquait même qu'elle avait une chance de l'être mais que si elle parlai elle pourrai peut être espérer échapper à la peine de mort lol on verra bien se que tu aura décider de faire vas tu la faire mourir ou fera tu en sorte qu'il la sauve on Vera bien
Voilà le chapitre suivant qui clôturera l’interrogatoire. Je vais développer une suite mais ça n’arrivera pas tout de suite je pense. Bref bonne lecture!

Chapitre 5:

La boîte était positionnée et prête à l’emploi. Diana craquerait, je le savais mais... Je sais pas... J’ai pris énormément de plaisir jusque là mais maintenant j'éprouve presque de la pitié.
Nan je bosse au SRF et y’a pas de place pour de ça surtout avec une mission aussi importante.
-"Toujours pas envie de parler? Tu sais comme moi que ce truc de déliera la langue mais tu veux quand même aller jusqu’au bout. Pourquoi?"
-"J’apprécie votre sollicitude mais je suis une espionne j’ai été entraînée à ça, c’est mon métier."
-"Tu sais je commence à t’apprécier et ça me ferait chier de devoir t’infliger un traitement aussi inhumain sur tes pieds désespéréments chatouilleux."
-"Oui je suis hyper chatouilleuse surtout aux pieds, c’est vraiment insupportable mais j’ai pas craquer jusque là. Et je vous rappelle que je ne crois pas à votre histoire."
-"C’est ton dernier mot?"
-"Affirmatif."
-"Bien, alors tu ne me laisse pas le choix."
J’inscris 25% dans la barre d’intensité de la torture et croisa une dernière fois son regard, puis, j’appuya sur le bouton rouge et d’un coup Diana se tordit de rire comme jamais auparavant.
-"AHAHAHAHAH HAHAHAAAAAAAAAHAHAHHAHA
C’EST AAHAHAHAHHAHA PAAAHAHAHAHA POSSIIIIIIIIIBLE AHAHAHAHAHAH ÇA MAAAAAAAAHAHAHARCHE VRAIMENT
OOOOOOUH OUOUOUOOOOUH STOOOOOOP!!!
PITIÉ STOOOOOOP!!!!"
-"Seulement si tu parles."
-"JE PEEEEUX PAAAAHAHAHA!!!! S’IL VOUS PLAAAAAAIT ARRÊTEZ AHAHAHAHAHHAHAH STOOOOP"
Je poussa l’intensité directement à 80% et là elle explosa. On entrait dans une nouvelle phase.
-"AHAHAHAHHAHA OK OK AHAHAHAHHAHA JE VAIS PAAAAHAHAHARLER!!!! AHAHAHAHAHA STOOOOOP JE VAIS TOUT VOUS DIIIIIIIIIRE!!!"
J’appuie sur pause.
-"Je t'écoute tu as 20 secondes pour reprendre ton souffle et parler."
1.2.3.4.5.6....
Rien...
.....15.16.17.18.19
-"20!! Le temps est écoulé. A toi maintenant."
Elle sourit.
-"Je vous dirais rien cette fois. C’est raté."
Elle s’etait foutu de moi alors que j’avais pitié. Cette fois c’est terminé. J’ouvris deux fentes placées chacune au dessus de chaque zone de pied et qui donnait dans la boîte. Je les remplis d’huile et mis la puissance à 100%. Je la regardais. Elle avait peur. Elle n’avait pas vu les trous.
-"Nan s’il vous plaît c’etait juste une blague on peut discuter vous savez..."
-"Pas envie."
*Bouton Play*
-"AHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAH STOOOOOOOOP NAN C’EST TROOOOOOOP ÇAAAAA SUUUUFIIIIIIT STOOOOOOP AHAHAHAHHAHA"
Ses pieds baignants dans l’huile la rendait incroyablement plus sensible et l’électricité y passait particulièrement bien.
-"Parle. C’est qu’une machine. Je peux la programmer pour qu’elle s’arrete au bord de l’évanouissement et me tirer en week-end ça me pose aucun problème."
-"OK OK AHAHAHAHAHHAHAHAHAHA CETTE FOIS C’EST SERIIIIIIEUX AHAHAHAHAHAHAH ARRÊTEZ JE VOUS EN SUPPLIIIIIIIIIE C’EST HORRIIIIIIIBLE!!!!! PAS MOI CHUI TROP CHAAAAAATOUILLEEEEEUSE!!!!"
-"Mouais tu m’as fait le coup une fois. Je vais prendre mon café je reviens. Ça devrait suffit à m’assurer de ta sincérité."
Sur ce je sorti en laissant la belle Russe en larmes et en sueur, en proie à d’horribles chatouilles sur ses pieds. Son endroit le plus sensible. Je quittais le sas et l’entendait hurler légèrement malgré les deux surfaces insonorisées qui nous séparaient.
Comme promis je revins 10 minutes plus tard et j'interrompis la machine.
-"Prête à parler? Tu as 10 secondes pas une de plus. Sinon je recommence pour toute la nuit."
-"Pfffff o...oui je.... j’avais des complices.... plusieurs complices dans différentes nations."
-"Parle moi de ceux en France."
-"Pauline... pffffff et... Clément. C’est tout! Je le jure!"
-"Quelle était ta relation avec eux?"
-"Pauline est mon amie. Et Clément je le connais pas. On m’avait mis en contact avec lui juste pour le boulot."
-"Bien bien. Dis moi est ce que l’un des deux pourrait nous filer quelques renseignements?"
-"Les deux oui. Mais lui ne parlera pas. C’est sûr. Tandis que Pauline..."
Elle en avait trop dit. Elle avait piqué ma curiosité et elle le savait.
-"Quoi Pauline? Parle je t’ecoute le dispositif est toujours en place sur tes pieds je te signale."
Je fis mine d’appuyer sur le bouton.
-"Non pitié tout sauf ça! Pauline est exactement comme moi. Surentraînée a toutes formes de tortures physiques mais très sensible au chatouilles. Elle craint peut être même plus que moi. C’est tout ce que je sais je le jure! Quand à ce que j’ai volé tout est dans un dossier USB que j’ai caché dans ma combinaison."
-"Bien. Maintenant je vais te remettre à mes supérieurs en leur indiquant ta faiblesse. Et je les laisserais faire ce qu’ils veulent de tes pieds ou autres endroits sensible."
-"Pitié nan!"
-"J’ai pas le choix. A moins que... Je viens de penser: tu veux avoir la vie sauve sans subir de nouvelles chatouilles?"
-"Pitié oui!" ( Celui qui trouve la référence est un bon ;) )
-"Bien. Alors devient membre des troupes d'élites françaises. Je te prendrais sous mon aile et m’occuperait de convaincre mes supérieurs? Ça te dit?"
-"Bah c’est à dire que oui mais à une condition s’il vous plaît. Je ne veux plus aller en Russie. Je vous dirais tout sur les centres d’espionnage mais je ne veux plus y retourner. Dans mon dossier... il y a ma faiblesse. Ils s’en serviraient jusqu’à ce que je devienne folle..."
-"Ca me paraît honnête. Je m’occupe de convaincre mes supérieurs et en attendant tu seras placée en isolements sous haute sécurité. Sans chatouilles promis. Par contre je t’interdis de divulguer ma méthode compris? C’est ce qui fait son efficacité."
-"Ça me va. »
-"Bien. Je te recontacterai. À plus tard Diana"
Ja tape des mains et 2 robots s’occupe de défaire le carcan et de remettre ses chaussures à Diana qui n’a plus la force de bouger un orteil.
-"Attendez!"
Elle attrapa avec ses dents un fil à l'intérieur du col de sa combinaison noire et une clé USB sauta.
-"Je vous l’avait promise." Me dit elle en souriant.
Je lui rend son sourire:
-"Merci"
Et je quitte la pièce. Je suis le meilleur interrogateur de mon pays et maintenant je m’apprête à faire engager la plus grande espionne jamais apparue. Je vais entrer dans l’Histoire!

Voilà c’est la fin de l’interrogatoire!
Diana va peut être devenir une espionne française grâce au pouvoir des chatouilles! Là je vais faire une pause et peut être écrire de nouvelles histoires autres que
"Le test de Kunieda". Dites moi si vous êtes chauds pour la suite de celle ci et faites moi rêver en me disant comment vous l’imaginez! Je ne dévoilerai rien cette fois ;)
Je voulais aussi vous dire que je me suis inspiré d’une personne que je connais vraiment et qui avouerai ses secrets en 2/3 mins a peine :D
A plus

Neotk