Tickling FR, le site des amateurs de chatouilles.



Liam ou l'exploration des chatouilles H/H

Bonjour tout le monde,

Je viens vous poster ici la 1ere partie d'une petite histoire fictive vue 1ere personne, vous serez dans la tête d’un des personnages principaux, vous verrez, vivrez ses émotions en lisant ses lignes. J’espère que ce style vous plaira ;)

Bonne lecture

Partie 1 : Comment l’arrogance et la cupidité peuvent nous conduire dans les griffes d’un chatouilleur…

J’ai toujours aimé mon appartement à côté de l’université, depuis la fenêtre de la cuisine, je peux voir un skate parc. Voir tous ces skaters passer, repasser… J’ai toujours aimé les regarder, leurs chaussures sont juste parfaites… jamais tenues, quand ils font des chutes, souvent elles tombent et je peux en profiter…

Aujourd’hui ne fait pas exception, le jeune John (oui je commence à connaître leur nom à force de les entendre s’appeler les uns les autres), plutôt bien foutu : 1m75, dans les 60-65kg je dirais… il se lance, tente 1 ou 2 tricks et c’est la chute. Il est pas mauvais, juste pas doué… oh mais qui arrive, serait-ce ? Mais oui, c’est Liam, du haut de son 1m90, ses cheveux blonds à moitié sur le visage, qui lui cache ses beaux yeux bleus. Je l’attends depuis ce matin. Il s’avance, il se lance, rien à voir avec John, on dirait qu’il vole… et ses skates… des DC, je reconnais très bien cette marque, ses pieds, de loin je dirais du 46… du 47 peut être. Je mettrais bien la main dessus, enfin que je dis dessus, c’est surtout dessous, je sais qu’il est chatouilleux. Ses amis s’amusent souvent à lui chatouilles les côtes quand il fait trop le fier. Je l’entends rire jusqu’ici, même fenêtre fermée…

Je rêve de trop, jamais il ne viendra, ça doit bien faire un an qu’il vient dans ce parc et jamais il ne m’a adressé la parole, même pas quand on se croise lorsque je rentre chez moi… D’ailleurs, faudrait que je sorte, je dois faire des courses… Mais si je pars, je ne pourrais pas profiter d’une éventuelle chute… Tant pis… J’y vais…

Merde, j’ai encore perdu du temps pour rien, c’est toujours la même histoire avec les magasins, 30 min d’achats, 2h de file pour payer… Quelle heure est-il ? 19h… Et en plus c’est sûr que les skaters sont partis… Ils ont beau avoir la 20aine… à cette heure-là, ils vont surtout se préparer pour faire la fête… Toujours la même chose...
_ « non mais c’est pas possible ! Qu’il est con celui-là ! Il ne peut pas faire gaffe avec son … skate… » Je regarde vite fait, mes affaires à terre ? Tant pis, gueule d’ange ? Oui, Liam ? OUI !!
_ « ouais… euh désolé… vous voyez… »
_ « Fais gaffe ! » N’en fais pas trop… Je me baisse, bien sûr j’en profite pour suivre ses longues jambes du regard, ses skates… si seulement… Non ! Reste concentré. Je commence à ramasser mes affaires… Il se baisse, il ne va quand même pas… ah si, il ramasse aussi, il est bien élevé… il a de grandes mains, elles ont l’air douces aussi… Non mais c’est pas vrai ! Concentre-toi !
Je finis de ramasser, il me tend le reste… Il est vraiment mignon….
_ « … hedfzauf… Hey ? Monsieur, vous m’entendez ? »
_ « Hein ? Euh tu disais ? »
_ « Que j’étais désolé d’avoir renversé vos affaires… »
Il est mignon quand il rougit, il a l’air presque sincère dans ses excuses.
_ « Bon bah c’est pas grave… Mais au fait, je vois pas les autres, t’es tout seul ? » Houlà... j’aurais pas dû dire ça…
_ « Ouais, ils sont tous partis… je voulais faire quelques tricks… ‘fin m’entraîner quoi. Mais je vais rentrer je pense… »
_ « T’as l’air d’avoir eu chaud, tu veux boire un truc ? » T’abuses… il va penser que t’es bizarre…
_ « Ouais pourquoi pas, je prendrais bien une bière. »
Je l’invite direct et il vient, coup de chance… Encore un peu de chance, s’il vous plaît…
_ « Tiens moi ça, le temps que j’ouvre la porte » Je lui refile les affaires et après on va un peu s’amuser… si ça marche « Enlève tes chaussures en entrant s’il te plait »
_ « euh … ok »

J’entre et je profite qu’il ait les bras chargé, je regarde ses pieds, comme espérer il doit les enlever sans les mains, un pied callant l’autre pour sortir ses merveilles de ses baskets… oh, mais que voilà un joli trou dans sa chaussette, sous la base des orteils… ça a l’ai tellement doux…
_ « attends je vais t’aider » Je lui reprends les sacs et direction le salon.
_ « Assieds-toi, je t’apporte ta bière »
Ah je l’entends se poser sans le canapé, très bon choix… Prenons une bonne bière… pas un truc juste étanche soif… oui celle-là est bien…

Quelle vision, il s’est posé comme chez lui, quasi allongé sur le canapé, les pieds en l’air, c’est pas du 46 ça… mais plus un bon 47, il regarde son téléphone… ah ces jeunes, pas plus de 30s sans y jeter un œil… la tentation est trop grande, un petit coup sous le pied en passant…
_ « hey !! Pas ça !! »
Il est tout rouge, et j’ai bien entendu ce petit couinement ? Serait-il chatouilleux d’ici ?
_ « oh pardon, tiens, ta bière… ne me dis pas que t’es chatouilleux ? » Un petit ton de défi, ils détestent tous ça.
_ « non ! Je ne suis pas chatouilleux ! »
Mouais, c’est ce qu’on va voir…
_ « Je te parie 100€ que tu vas recracher la bière » Il va pas se laisser faire, tu vas passer pour un mec biz...
_ « ok, pari tenu ! »
Cette voix… bingo, il mord à l’hameçon. Je me place à côté de lui, il retire ses jambes… J’attrape une cheville.
_ « Doucement, on va voir si tu gagnes ses 100€ » Je place ses jambes sur mes cuisses. Il a l’air moins fier d’un coup, il regretterait déjà ?
_ « Vas-y prends une première gorgée. »
_ « et sans problème ! » MAINTENANT, je lui effleure le pied gauche, il gigote, mais il avale la gorgée
_ « voilà, aucune difficulté, 100€ facile en poche » il me nargue en passant son pied gauche sous mon nez… Finalement il est plutôt arrogant… on va voir si ça dure
_ « Ok, tu veux jouer comme ça ? Pour 100€, je pense que je peux faire ça… »
_ « De quoi… Hey !! » Aller, j’attrape sa chaussette et la retire d’un coup.
_ « Bah quoi, c’est 100€… »
_ « ça change rien de toute façon » Sa voix n’est plus si assurée d’un coup…
_ « 2e gorgée alors ? » Il fait un petit signe de tête et la prend en bouche
Je passe mon ongle de pousse sur la plante de son pied nu… il est magnifique, grand fin, les orteils sublimes et ses ongles sont superbes, il prend soin de ses pieds… il gigote beaucoup, un petit coup d’œil…
_ « alors, du mal à avaler ? T’étouffes pas hein… »
_ « tkt, ça passe large » tkt… oui oui, on verra ça, je vois bien qu’il est tout rouge
Et c’est parti pour l’autre pied, cette fois doucement et je lui grattouille la plante du pied. Il étouffe un rire. Bingo… il est à moi.

_ « Ok t’es si sûr de gagner, et si on augmentait la mise ? »
_ « comment ça ? »
_ « Si tu recraches la bière, tu resteras ici pour… 1-2 heures à être chatouillé, si tu gagnes, je te donne 200€. »
Je vois bien que le deal lui fait peur… mais est-ce que la cupidité va l’emporter ?
_ « 200€ ? … »
_ « ouais 200€ facilement gagner puisque tu résistes si bien, par contre si tu perds, je peux te chatouiller pendant 1 à 2 heures comme je le veux. »
_ « ok, pari tenu, prépare les billets »
_ « il reste quoi de la bière ? »
_ « juste une gorgée »
Quelle arrogance… je vais beaucoup m’amuser ce soir…
_ « go ! » il la prend et à moi de jouer…
J’attrape ses gros orteils et je les tiens, je tire légèrement en arrière, je lui mets les plantes de pieds en tension et c’est parti ! Mes doigts caressent doucement ses longs pieds, j'adore cette sensation, je pars du talon que je grattouille légèrement, je remonte sur la plante, direction les orteils, je me stoppe juste à leur base, il tente de gigoter, je tire un peu plus fort sur les gros orteil, non tu ne bougeras pas d'ici. Mes doigts dansent sur cette peau si douce et chaude, un vrai plaisir, je pourrais faire ça pendant des heures… Je me retrouve mouillé… ça me sort de ma transe.
_ « AHAHAHAHHARRETE !! AHAHAHARRE…HAHAHAHHA….TE !! T’ASHAHAHHAHAHA… GAHAHHAHAGNEEE…….. PITIE HAHAHAHAHAHHAHAHA!!! »
Je m’arrête, je le regarde, il est tout essoufflé… combien de temps je lui ai fait ça ?
Très sympa moi je veux bien la suite ^^
Bonjour tout le monde, voici la suite des aventures de l'arrogant Liam ;)

Bonne lecture

Partie 2 : Premiers contacts

_ « Vache ! … C’était… violent… »
Oh tu crois ? Attends la suite… hey il retire ses pieds !
_ « Euh tu peux me lâcher ? »
_ « Un deal est un deal, on avait promis 200€ si tu gagnes, 1 à 2 heures de chatouilles comme JE le veux si tu perds… »
_ « Euh oui… mais… »
_ « Pas de mais… t’assumes maintenant ! » Sois pas trop ferme… il va flipper… mais il l’a bien cherché.
_ « mets tes chaussettes et attends-moi ici »

Je vais bien m’assurer qu’il tienne parole… bon allons ranger ses chaussures dans le placard…

Là voilà, juste ici, bien planquées derrière le reste, si il veut rentrer chez lui, ça sera pieds nus… il a voulu prendre 200€ de chez moi… ses pompes sont à 150€… je pense pas qu’il va les laisser ici… Aller, c’est l’heure d’aller chercher notre petite victime…

_ « Bon, viens avec moi, je vais te montrer les toilettes, tu devrais en profiter tout de suite… »
_ « Euh ouais… ouais je pense que c’est une bonne idée… »
Il a pas l’air très serein… j’aime bien sa gueule d’ange un peu angoissée, je pense que je vais beaucoup m’amuser…

_ « Voilà… et euh… je pourrais récup’ mes pompes ? j’ai un peu froid aux pieds là… »
_ « Tékaté comme tu m’as dit avant, je te les rendrais, à la fin des deux heures… »
_ « Hey c’est pas… »
_ « Chut chut, on avait un deal, je peux te chatouiller comme je veux, et je veux être sûr que tu respectes ta part du contrat… alors je te les rendrais mais après. Maintenant suis-moi. » Direction la salle à manger, il y sera bien… il ne fait pas trop froid, et je vais profiter des poutres et de la table pour jouer un peu…

_ « Mets-toi là, et ne bouge pas… Je vais faire un premier petit tour, et pas un mot ! » Il a pas l’air rassuré… on va commencer gentiment… Je prends ses poignets, il tremble un peu…
_ « Détends toi, un peu, ça va aller » hey attends voir, c’est pas de la peur dans ses yeux… parfait alors…

Je lui lève les poignets au-dessus de sa tête… ah ça a dû être intense pour lui avant, je vois des auréoles sous ses bras… Tant pis, de toute façon, il va pas garder ça longtemps...

_ « Bouge pas » je redescends mes mains le long de ses bras, il tremble de plus en plus à mesure que je m’approche des aisselles… « T’es si chatouilleux que ça ?!? »
_ « JE NE SUIS PAS CHATOU… AHAHAHAHAHAHHA »
_ « Ouais, c’est bien ça, juste quelques effleurement sous tes bras et t’es déjà limite hystérique... et t’as bougé… du coup tu gagnes un gage : Tombes le T-shirt ! »
_ « Quoi ?!? Non ! »
_ « Tu préfères que je te l’enlèves ? » Oh mais c’est qu’il rougit « lève les bras ! » Oh ce petit sourire… Voilà comme ça… et moi maintenant, hop !

_ « T’es bien foutu, on voit que tu fais pas mal de sport…
_ « merci. »
_ « J’aime pas qu’on me coupe la parole… évite de le faire… et ne bouge pas, ferme les yeux. » oh ce petit frissonnement. On va caresser ses côtes doucement, juste les effleurer… ah voilà, danse mon petit, danse.
_ « Ferme les yeux. Je reviens, tu ne bouges pas d’un poil. »

Voilà, un peu de corde, un foulard pour lui bander les yeux et des outils pour jouer avec lui… on va bien se marrer… ‘fin, il va bien se marrer…

Ah il est plutôt obéissant ce mec, finalement… et ce dos… bien musclé, il doit faire de la natation en plus… c’est vraiment le jackpot…

_ « Pas un mot, pas un mouvement, on va commencer à s’amuser. » Je lui prends les poignets, je les attaches croisés et relativement serrés, pas envie qu’il s’échappe, il bouge tellement, on dirait une anguille… bon maintenant la corde au-dessus de la poutre, et on tire un peu…

_ « Ça tire … mmmphmm… »
_ « j’ai dit ‘pas un mot’, va falloir que je m’occuper de ça ? » Une de ses chaussettes fera l’affaire…

_ « Lève la jambe… voilà » J’attrape le haut de la chaussette et d’un geste net, elle est à moi « ouvre la bouche, vu que tu ne sais pas te taire, je vais t’aider un peu »
Pas la peine de faire non de la tête… Aller, on va t’aider, mes mains sur ses aisselles et…
_ « Guili guili !! »
_ « mmmm AHAHAHAAHAAAAHAHHAA. .mmmphphpmmmm »
_ « Voilà, c’est mieux comme ça, et on bloque le bâillon avec le scotch. Ne me regarde pas comme ça… tu n’écoutes rien… d’ailleurs je t’avais dit de garder les yeux fermer… bon où est le foulard… ah là. » On le sécurise bien derrière sa tête… il était très mignon, maintenant il devient carrément sexy…

Aller, on commence, on va dans son dos, on place les mains sur ses poignets et on descend doucement, tout doucement, direction ses aisselles… il a la peau tout douce… et il est relativement bien bronzé… c’est agréable… bon par contre, il gigote beaucoup, je suis qu’au creux du coupe et il commence déjà à bouger dans tous les sens… Vivement que je l’installe ailleurs... mais pour l’instant profitons de son torse…

Ah ses aisselles, douces et lisses, mais tellement sensibles… Ca fait seulement 30s que je le stimule ici… et le voilà que saute presque partout…

_ « mmm….mmmmph.. !!! »
Encore un peu, encore un peu…et stop…

_ « Respire, respire doucement, ça va aller » Petite caresses dans son dos… je sens son cœur battre tellement vite et fort… C’est pas mal… Maintenant, on va passer sur son petit ventre.

_ « Prêt pour la suite ? » C’est moi ou il fait oui de la tête ? « Je ne te demande pas vraiment ton avis, mais si tu veux, tu peux me le donner… » Mais oui, c’est un oui, lent et douteux, mais c’est un oui…

Je place mes mains sur son torse… il a un fin duvet, c’est doux, et on glisse doucement vers les côtes… il se crispe déjà tellement… j’aurais presque pitié de lui si je n’aimais pas ça autant… Juste du bout des doigts, le long de ses côtes, de haut en bas, doucement, limite de l’effleurement…. Il se détend un peu… c’est le moment… on y va plus fort…
_ « AHAmmmphmmAHAmmAHAHAmm » Petit break, on caresse doucement.
_ « Bon, t’es un brave petit, mais faut passer aux choses sérieuses maintenant… Tu te rappelles, je te chatouille comme JE veux »
Il me fait encore son petit oui timide… je craque…

Mains sur sa ceinture...

_ « Bouge pas »

Je l’ouvre doucement, il frémit, j’ouvre son jean et je le guide à ses chevilles.

_ « Lève les pieds »

Et hop, un jean en moins.

_ « Donne-moi ton pied gauche, y a un truc qui ne sert à rien dessus »

Ah, moins hésitant cette fois. Et hop, ça dégage aussi. Regardons le spectacle.

Ce mec est juste magnifique, j’ai pas fait gaffe mais sa petite ligne de poils entre le nombril et le caleçon est juste parfaite, il est quasiment lisse de partout, juste ce qu’il faut. Et son caleçon… cette blague ‘Tough Guy’ on verra si t’es si ‘dur’. Aller on le libère de la poutre.

_ « Je vais te guider à la table et t’aider à te mettre dessus » Ah ce petit oui, et là je vois bien qu’il rougit… il aime ça…
Je le guide doucement et avec précaution… je veux jouer avec lui, pas lui faire mal…

_ « Je t’aide à t’asseoir dessus, doucement, là, voilà. Maintenant, je vais t’allonger dessus. » Et en profiter pour te chatouiller légèrement… mais ça, c’est presque évident…

Voilà, bien centré sur la table, je fixe la corde de ses mains ici, bien tendue, maintenant à ses pieds… on va les séparer… il sera parfait comme ça…

La cheville gauche, je prends la corde, je fais quelques tours, pas trop serrer… mais pas trop lâche non plus… maintenant, je l’attache au pied de la table, je tire un peu dessus… et pareil pour le pied droit… Il a l’air tellement vulnérable…

_ « bon t’es prêt ? » Il tremble un peu… ses pieds sont sans défense maintenant…
La suite! :D
Partie 3 : Une victime sensible

J’ai attendu ce moment toute l’année, une occaz’ en or…
Ces pieds sont si doux, je vais commencer juste… J’attrape son pied gauche, j’expose sa belle plante, et je lui caresse doucement le pied avec mes doigts… ses orteils se tordent déjà… faudra gérer ça après, sinon je ne pourrais m’amuser avec tous les jouets que j’ai prévu… Et ça serait dommage…

Je pars du talon, je le gratouille doucement, il se tord déjà… ce mec est tellement chatouilleux…

Je le tiens bien le gros orteil, et on remonte…

_ « Ne bouge pas ! »
_ « mmmphmmmm… »

Son pied tremble tellement… Encore un peu et voilà la voute plantaire… elle est bien pâle… une fois que j’en aurais fini, elle sera bien rose… Aller, des petits cercles pour faire le tour de la voute, et on ressert… voilà, il est tellement tendu…

_ « mmmphmmm…mmm… »

Il respire de plus en plus fort… Si déjà ça c’est de la torture pour lui, qu’est-ce qu’il va devenir après ?
Et aller, on attaque plus rapidement, on court sous son pied, de haut en bas, du talon aux orteils…

_ « MMMPH…AHA…MMMMMPHMMMM…AHAHAHH….MMMPH… »

Et pause…

Il respire tellement vite… passons au deuxième pied… il doit être jaloux de ce traitement…

Et on répète les étapes… oh… plus sensible, il a limite eu un spasme quand j’ai attrapé son pied… Ca va me plaire…

_ « Alors, t’es pas chatouilleux tu disais ? »

Le voilà qui rougit… on dirait limite un phare… Tiens bien son gros orteil, il va bouger partout, sers bien… Et hop, rapidement sur son pied, du talon aux orteils…

_ « MMMMPHMMMMMMM … AHA…MMMM… AHAHAAH…. OP…. OP !!... AHAHHAHA »
_ « Tu veux que j’arrête ? »
_ « OP !!!!! AHAHAHAAMMPHMMMMMPH…. AHAHA… »

Il a jamais hoché aussi vite de la tête… bon choix alors…

_ « Je te laisse un petit break, profites-en bien… » Pendant ce temps là, je vais te préparer pour la suite…

Où sont mes petites cordes… Ah là… On va commencer à lui attacher les orteils à ses chevilles, on tire bien sur les cordes, ça lui évitera de resserrer ses orteils… Oh tu peux bien bouger les pieds, ne t’en fais pas, ça va pas durer…
Maintenant, où est ma brosse à dent…

_ « la pause est bientôt finie jeune homme… » Il respire plus vite, je vois même son cœur battre dans sa poitrine… « Tout va bien ? »

Ce petit oui de la tête, l’arrogant Liam, en gentille petite victime… J’adore ce sentiment… bon… concentres-toi… la brosse à dent… la brosse à dent, mais où elle est… ah… là…

_ « on reprend dans 5, 4 … » go ! on ajoute la surprise… juste sous ses orteils
_ « MMMMMMMMMMMMMM !!!!!!! AHAHAHHA… MMMMPHMMMM !!!!!!!!! »

Et on brosse, on brosse, juste à la base, devant les orteils, il voudrait bien se défendre… mais non..

_ « HAHAH…MMMM…MMMM… AHAHA.MMMMM..HAHAHHAA… OP !!!.... OP !!!! AHAHHAHA »

Oh tu veux que je m’arrête ? Déjà… Mais non, on va glisser entre tes orteils maintenant… Si il pouvait, il se tordrait dans tous les sens, quelque chose me dit que je prendrais de sacré coups de pieds si il était pas si bien attaché…

Oh, il a tiré bien fort sur le lien… donc entre le gros et le 2e orteil, t’es plus sensible ? on va insister un peu alors…

_ « MMMMMMM !!!!!! OP !!!! OP !!!!! AHAHAHHAHHAHAAHAHAA !!!!!! ITIÉ !!!!! »
_ « Tu me supplies déjà d’arrêter ? »
_ « ITIÉ !!!!! AHAHAHAHAHHA »

Aller on accélère… encore… encore… encore et … stop

Il respire très fort et vite, il est en sueur… Je vais lui caresser le pied en attendant un peu…

_ « Calme toi, tout vas bien… »

Un petit massage doux de quelques secondes… et on passe au l’autre pied… pareil, la brosse à dent, c’est un bon début… il va finir par pleurer de rire, le pauvre.

On part du talon et on remonte…

_ « OOONN !!!!!! AHAHHAAHHAHAHAHHA !! »

Il se débat comme un diable… Parfait, on continue de monter plus haut, direction les orteils…
Il force beaucoup sur les liens, faudra arranger ça…

_ « OOOONNNN !!!! HAHAHHAAHAHHAHAHA…. AAAHAHAAHHARRREETTEEEE…AHAHAHAHAHAHA »

Et entre ses jolis orteils… On fait bien le tour de chaque, ici, là…

_ « AHAHAHAHA…ITIÉ… »

Bon, on va lui laisser deux minutes…

_ « Calme toi, respire… Lève la tête, je t’enlève le bâillon, si tu m’ennuies… je le remets, fais moi un signe de tête si t’as compris. »

Il respire vite, ça lui fera du bien un peu de calme… et ça permettra de reprendre les chatouille plus efficacement...
Super ton histoire j'adore =D

Vivement la suite !

Envoyé de mon SM-G925F en utilisant Tapatalk

Partie 4 : Joindre l'utile à ...

Son petit signe de tête à la fois : oui je veux continuer et j’ai honte…

_ « Tu veux boire un peu ? »
_ « Oui, oui s’il vous plaît… »

Bon, un peu d’eau… mais pas trop, pas envie qu’à force de rire… au pire, je le ferais nettoyer…
Aller, fraiche… et je vais m’en prendre un… c’est qu’il fait chaud là-bas…

Ah… ça fait du bien… bon passons à la suite.

_ « Lève la tête, et doucement… »

Il est vraiment mignon… et il ne demande même pas à être libéré… parlant de ça, il nous reste combien de temps de jeu ? Faudra que je regarde après…

_ « C’est bon, t’as fini ? »
_ « oui… merci »
_ « Petit jeu, si tu parviens à te retenir de rire, pour les 5 prochaines minutes, je te libère en avance… sinon… Tu auras un gage… »
_ « Ca… ça sera fini ?? »
_ « Tu en redemandes ? »

Il frissonne…

_ « Alors, ça ne t’a pas suffi ? »
_ « Non… je trouvais ça court même ! J’ai failli m’endormir…»
Quelle arrogance… Le Liam de d’habitude est de retour…
_ « Tu faisais moins le fier quand tu suppliais pour que j’arrête… »
_ « Un moment de faiblesse… »

Ouais, on verra si tu tiens les 5 minutes sans hurler et supplier…

_ « Bon le deal est simple : Tu ne ries pas, tu es libre sinon… »
_ « Ouais ou…. Mmmphmm !! »
_ « Oui, oui, t’es gentil mais fatigant, alors chut » Mes chaussettes en guise de bâillon… Ça lui va bien aussi… « A mon signal, les 5 minutes démarrent… »

Je prends mon scotch, mes brosses à dents électriques… on va en caler contre chaque aisselle, bien au creux, on va en mettre 3 à chaque pied, 2 pour ses orteils et 1 pour la voute… et je vais lui mettre un peu d’huile sur le torse…

_ « Pas la peine de te débattre, tu n’y échapperas pas » Je les fixe bien, ce chatterton fonctionne très bien… j’aurais pu l’utiliser pour l’attacher… bah, une prochaine fois… Il se tortille déjà alors que je viens juste de lui poser les brosses à dent aux aisselles… Bon passons aux pieds… une là, une ici…

_ « Arrête de bouger ! » Mais il est pas croyable celui-là…

Et voilà, la 3e… maintenant l’autre… J’en reviens toujours pas que ce beau gosse soit ici… juste en boxer, attaché et se faisant chatouiller... Je dois être au paradis…

Bon… pour l’autre pied… je me dis autant en profiter… juste, un petit peu… je lui tiens bien le gros orteil, et… hop un coup de langue sur la plante du pied… Il fait un petit bon… ça a dû le surprendre…. Il doit se demander ce que c’est… Les brosses maintenant…

Et voilà… enfin l’huile de monoï… on en applique délicatement sur son torse… j’adore cette odeur…

_ « Mmmm !! Mmmph !!!! »
_ « Détends toi… c’est pas tous les jours que ça doit t’arriver ça… »

Ah voilà, ça le rend un peu luisant, son torse en est largement avantagé… Liam... tu es sacrément beau...

_ « 5… 4… 3… 2… 1… » Et hop toutes les brosses allumées

_ « mmmmmph !!!!! »

_ « Pas un rire, pas un ! » Et je vais justement t’aider à rire… mes doigts le long de tes côtes, de haut en bas, doucement du bout du doigt… et une accélération… un peu appuyer, relâcher, doucement, et rapidement… Il se tord dans tous les sens… il lutte bien… Reste combien de temps ? 1 min pour le faire craquer… Aller on va aider les brosses... mes doigts à ses aisselles… Et hop !

_ « MMMMMMMPHMM !!!!! MMMM !! MMM !! MM… AHAHAHHAHAHHAMMMMPHAHAMMMPHMMMMMM... »

_ « Perdu, mais maintenant tu peux rire autant que tu veux… »

_ « AHAHAMMMAHAHAHHAMMMPHAHAHAHA…. »

_ « J’ai un peu chaud, tu veux un break, si oui, tu n’as qu’à le dire… en attendant, je te laisse avec les brosses… à tout à l’heure… »
Petit post un peu tardif pour la suite des aventures de notre cher Liam :p
Il n'y a plus de suite?

Envoyé de mon SM-G925F en utilisant Tapatalk

Accès réservé aux ADULTES uniquement.
Déclarez-vous être majeur(e) ?