Tickling FR, le site des amateurs de chatouilles.



☆☆☆ UN RETOURNEMENT DE SITUATION POUR LA PAUVRE BOWSETTE ☆☆☆

bowsette_by_dazidentevil_dcnv6bw-pre.png
bowsette_by_j_kisarazu_dcnnkid-pre.jpg
bowsette_s_feet_tickled_by_pawfeather_dcpdpui-pre.jpg
of_course__isn_t_it__by_rippu_oekaki_dcnramt-pre.jpg
peachy_keen_preview__bowsette_bandwagon__by_j_money117_dcnteti-pre.jpg
Bowsette ouvrit les yeux. Elle se sentait si groggy qu'on auraient dis qu'elle venait de se réveiller après une nuit entière de fête. La pièce où elle se trouvait était sombre ou à peine éclairée, elle ne pouvait pas vraiment le dire, sa tête étant étourdie et il lui était difficile de retrouver ses sens.

-Grrhhh…

Elle poussa un léger gémissement d'inconfort, ses yeux s'adaptant enfin à l'éclairage de la pièce. C'était un endroit très familier, elle en était sûre. Les murs de pierre sombres, les torches sur le mur, et cette odeur humide. Oui, c'était certainement un des donjons de son château. Pourtant, elle n'avait aucune idée de ce qui s'était passé. C'est là que tout lui revint en tête. Plus tôt dans la journée, elle avait essayé ce champignon bizarre en forme de couronne, et est passée de son ancien moi, pour devenir une fille, ressemblant beaucoup à la princesse Peach. Ses cheveux étaient blonds, sur une coiffure similaire, bien qu'un peu plus défait. Elle avait également une paire de cornes comme celles qu'elle avait toujours, et des bracelets à pointes sur son cou et ses poignets. Juste au moment où elle essaya de bouger ses bras, elle réalisa qu'elle ne pouvait pas les remuer.

-Hein ?

Après une inspection plus poussée, elle se rendit compte qu'elle était allongée sur un lit. Ses vêtements avaient disparu à part une paire de culottes noires sur elle et ses talons noirs. Tous ces vêtements qui étaient apparus sur elle une fois qu'elle avait mis la couronne étaient vraiment quelque chose de différent de ce à quoi elle était habituée à porter, qui n'était pas du tout son style.

-Qu'est-ce que c'est que ça ?!

Elle essaya de tirer sur ses bras, mais elle entendit le bruit des chaînes qui l'empêchaient de le faire. Ils bougeaient à peine d'un pouce. Quand à ses pieds, ils étaient également enfermés, et étaient maintenue par une grande crosse de bois qui se tenait juste au bout du lit, gardant ses chevilles coincées dans celui-ci. Tout lui revint à ce moment-là. Après avoir essayé cette étrange couronne et s'être amusée avec son nouveau corps pendant un moment, Bowsette grignota une part de gâteau offert par la princesse Peach elle-même. Et après la première bouchée, il ne lui fallu que quelques secondes pour s'évanouir. Ce fut sûrement de cette façon qu'elle se retrouva dans ce pétrin. Quelqu'un avait-il mis quelque chose dans cette part de gâteau, ou aurait-il pu… ?

-Je vois que vous êtes réveillée, reine Bowsette.

Une voix familière et mélodieuse surgit de derrière la porte du donjon, avant de s'ouvrit lentement, dans un horrible grincement.

-Eh bien, elle aurait vraiment besoin d'un peu d'huile ! Pensa tout haut la princesse.

-P…Princesse Peach… ?!

Bowsette voulait se frotter les yeux pour avoir une meilleure vue, mais ses bras levés comme cela ne pouvaient espérer atteindre son visage. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était de la fixer d'un regard impuissant. Puis, la silhouette de la princesse entra dans la pièce. En effet, c'était la princesse Peach, dans toute sa splendeur royale et mignonne.

-Qu'est-ce que ça veut dire ?!

En temps normal, sa force aurait été suffisante pour briser les chaînes qui la retenaient sans problème, mais son nouveau corps fut obtenu avec ses hauts et ses bas, et la perte de sa force était l'un de ces inconvénients. Pendant ce temps, Peach sourit tout simplement, entrant dans la pièce et se rapprochant de l'endroit où Bowsette était couché. Ses talons rouges claquaient sur le sol, résonnant dans le donjon et faisant écho.

-Oh, Bowser… ou devrais-je dire, Bowsette ? C'est un nom plus approprié !

Elle fit quelques pas en avant, commença l'observation de la situation et examina Bowsette.

-Princesse Peach, qu'y avait-il dans ce gâteau que tu m'as donné ?

Si seulement elle pouvait se débarrasser de cette couronne sur sa tête et retrouver sa forme originale. Cependant, elle avait beau secouer la tête, ce couvre-chef était étroitement attaché sur sa tête, attaché pour qu'il ne tombe pas, peu importe à quel point elle le secouait.

-Vous savez très bien que j'ai un faible pour les gâteaux… mettre des trucs dedans pour m'assommer… je ne m'attendais pas à ça de vous, Princesse !

-Considère ceci comme le cadeau de mariage de l'année dernière, quand tu as essayé de me forcer à t'épouser, Bowsette.

La voix de Peach était aussi calme que d'habitude, mais elle avait un certain air de supériorité et de taquinerie. La princesse regarda autour d'elle, s'assurant que tout était en place. Bowsette, quand à elle était nue, sauf pour ses sous-vêtements, et était complètement attachée et incapable de s'échapper. Tout son corps ferme et tonique fut exposé pour qu'elle et elle seule puisse l'admirer.

-Attendez vous à une vengeance princesse, pour m'avoir fait traverser tous ces ennuis ! Gémit Bowsette, essayant une fois de plus de se libérer de ces menottes métalliques, enchaînées sur ses poignets. Grrh ! Quand je m'en sortirai, princesse... vous allez payer ! Je vous kidnapperez une fois de plus, mais cette fois, je vais m'assurer que vous…

-Chut, chut… l'interrompit la princesse, plaçant un doigt ganté aux lèvres de Bowsette et pressant dessus.

Elle n'eut qu'un grognement en retour et un éclat féroce de la reine, mais Peach n'avait clairement rien à craindre.

-Eh bien, je ne pense pas que vous ferez grand chose pendant un bon moment, Bowsette… En fait, je suis venu ici pour… vous faire changer vos habitudes ! Et puisque vous êtes déjà dans votre nouveau corps…

Pour commencer, Peach monta sur le lit king size, sans même se donner la peine d'enlever ses chaussures. Elle trouva un siège sur les jambes de Bowsette, juste au-dessus de son entrejambe. Bowsette cligna des yeux, ravalant juste un peu sa salive.

-Qu'est-ce que vous faites, princesse Peach ?!

Elle était toujours la princesse Peach, après tout. Même si Bowsette était détenue dans une telle position, Peach était toujours la femme pour laquelle elle avait le béguin. Elle ne la kidnapperait pas constamment si ce n'était pas le cas. Un petit rougissement ne pouvait s'empêcher de se former sur les joues de Bowsette alors que la princesse prenait place sur elle-même. Elle se sentait si faible et impuissante… C'était peut-être à son tour de se rendre compte de comment c'était d'être une demoiselle en détresse, pour changer. Sans dire un mot, Peach sourit simplement, regardant les abdos toniques et tassés de Bowsette. Ils avaient l'air si fermes et durs. Tout d'abord, la princesse commença par presser ses paumes de mains contre eux et leur donner un peu de pression.

-Oh… désormais, c'est à moi de m'amuser un peu. Tu es libre de faire ce que tu veux.

Bowsette, même dans sa nouvelle forme, était encore beaucoup plus grande que la princesse. Elle était tonique, musclée et plus grande. Et même ainsi, une femme aussi petite et délicate que Peach était complètement sous contrôle. Cela ne fit que rendre Bowsette plus embarrassée par sa position actuelle.

-ghnnn…

Bowsette grinça des dents en fermant les yeux sur le contact soudain avec ses abdominaux. Elle ne savait pas exactement ce que Peach complotait ici, mais il ne semblait pas que ça allait être bon. C'était une sensation très bizarre et pétillante qu'elle ressentait.

-H-hey, princesse… qu'est-ce que vous faites ?

Peach, une fois de plus, répondit en passant ses doigts gantés partout sur ce ventre ferme, en passant le bout des doigts sur les abdominaux et sur les côtés de Bowsette. Cette fois, son index a couru pour donner à son nombril un léger coup de poing, en grattant doucement autour de lui.

-Hmhm… ricana-t'elle.

Bowsette se sentait vraiment bizarre. Est-ce parce qu'elle était chatouilleuse ? Son nouveau corps était certainement beaucoup plus sensible qu'avant. Ses poings se serrèrent doucement.

-Princesse Peach, arrêtez... c'est… gnnnn… c'est horrible !

Elle ne pouvait même plus cracher le feu, maintenant qu'elle y pensa. Bon sang, son corps était si faible. C'était le prix à payer d'un échange de ce genre, supposait-elle. Malgré tout, aussi étrange que cela puisse paraître, elle ne céda pas tout de suite, juste quelques frissons. Peach, cependant, n'avait pas l'intention de s'arrêter là. Elle avança un peu, assise sur le ventre de Bowsette, juste devant ses seins nus. Elle les a remarquées, mais il y avait un endroit qui a encore plus retenu son attention. Oui, cette paire d'aisselles douces et lisses que Bowsette n'avait d'autre choix que de parader les bras ouverts et levés comme ça. Avec un sourire diabolique, la princesse se pencha de plus près.

-Oh, Bowsette... Ne me dis pas que ton nouveau corps est... chatouilleux ? Dit-elle, en frappant un doigt contre l'une de ses aisselles et en la grattant doucement.

Immédiatement, Bowsette se tendit, sentant un frisson couler le long de sa colonne vertébrale. Elle sentait comme si tout le lit tremblait à ce moment-là. Elle renifla, mais a rapidement étouffé ses lèvres.

-Hnnhph !

Ses poings serrés plus fort, les joues enrobées d'une douce teinte rose, ses yeux essayèrent de détourner le regard du regard taquin de Peach, dans la honte totale d'être touchée comme ça.

-Princesse, s'il vous plaît... c'est bizarre... !

Mais Peach n'allait sûrement pas s'arrêter, ni maintenant, ni bientôt. En fait, voir Bowsette supplier ainsi l'a motivée à continuer.

-On dirait que j'avais raison ! Dit la princesse, cette fois en utilisant ses deux mains pour gratter et frotter ses doigts sur cette paire d'aisselles lisses et tendres.

Bowsette se débattit, incapable de se retenir plus longtemps.

-Hnnnpm... kiaaaahahahahahaha !

Elle secoua la tête d'un côté à l'autre dans la résistance. C'était autant de liberté qu'elle en avait en la matière. Peach n'arrêtait pas de taquiner cette paire d'aisselles, n'envisageant pas une seule fois de simplement s'arrêter.

-Héhéhéhéhéhéhé !

S'en était trop pour elle. Ses points faibles étaient si vulnérables.

-Ooh, on dirais que quelqu'un est sensible là-bas !

Peach rayonnait de joie, ses ongles creusaient dans cette chair, même sous ses gants. Ils se sont avérés très efficaces.

-Ahhhahahahahaaa ! Pitiéééééhéhéhéhéhéhé !!!

Bowsette ferma les yeux, tout son corps tremblait et se tendait. Elle se débattait tellement qu'elle avait les talons qui menaçaient de se détacher. L'une des sangles autour de son pied se détacha finalement, et après un peu plus de secousses, se débattant comme folle, son talon noir s'est finalement détaché, tombant sur le sol.

-Ahahahahahihihihihahahaha ! Nnnnaaaahhaahahahaha !

Mais Bowsette était trop occupée pour remarquer un détail comme celui la. Cependant, Peach, quand à elle, remarqua que quelque chose s'était détaché.

-Hmmm ?

Elle arrêta soudainement l'attaque cruelle des aisselles de Bowsette, tournant la tête pour fixer la source de ce bruit.

-Oh ?

Peach descendit de Bowsette et se déplaça devant la source du bruit, puis remarqua le grand pied nu de Bowsette, complètement impuissant et incapable de s'échapper.

-On dirait que quelqu'un veut un peu plus de taquineries, hein ? Taquina la princesse, considérant cela comme une invitation.

Bowsette prit une grande respiration, soulagée que l'attaque sur ses aisselles ait été suspendue pour le moment. Mais ces quelques instants de paix ne durèrent pas longtemps, car elle aperçu une certaine étincelle dans les yeux de Peach.

-Hhhhnn… huff… à quoi pensez-vous, Princesse… Lança Bowsette, tremblotante.

Elle avait un mauvais pressentiment. Peach, quand à elle, rapprocha une main et poussa doucement l'index de la plante longue et ferme de Bowsette, l'explorant en traçant une seule ligne depuis la plante du pied, jusqu'aux orteils. C'était un si grand pied par rapport à une fille normale.
Immédiatement, Bowsette renifla, gonflant ses joues et serrant ses orteils. Elles étaient peintes dans une couleur sombre, tout comme ses ongles. Ce doigt diabolique l'a fait trembler et grincer des dents. Elle savait déjà ce qui allait se passer. C'était la même taquinerie qu'avant avec ses abdominaux et ses aisselles.

-Par pitié, Princesse, pas là... ! C'est l'endroit plus sensible !

Immédiatement, Bowsette se tut et se maudit d'avoir avoué cela.

-humm… tu sais, tu n'as pas besoin de me le dire ! Je peux le deviner rien qu'en te regardant !

Le doigt de Peach n'arrêtait pas de titiller autour de ses orteils, de jouer avec sa plante froissée et de trouver comment y faire face. Finalement, la princesse s'accroupit, s'abaissa pour prendre une meilleure position et commença lentement à enlever ses longs gants blancs majestueux. Si elle voulait travailler correctement, elle aurait besoin de ses mains nues, après tout. Pendant qu'elle enlevait ses deux gants, sa main n'arrêtait pas de serrer cette plante chaude et large, pressant son pouce pour lui faire un petit frottement. Les joues de Bowsette brûlaient. C'était tellement embarrassant, et pourtant elle commençait à… apprécier en quelque sorte le doux toucher de la princesse contre son pied. Ses orteils n'arrêtaient pas de se recroqueviller, de froisser les plantes et de faire bouger son pied autant qu'elle le pouvait dans sa prison en bois. Elle espérait seulement que les choses ne redeviendraient pas trop intenses. Malheureusement, pour Bowsette, cela n'allait pas se produire. Une fois que Peach eu assez de taquineries, elle commença finalement sa tâche en passant ses ongles légèrement longs sur la plante, grattant contre la peau ferme et charnue et couvrant autant de surface que sa petite main le pouvait. C'était une plante si imposante et si large qu'une seule main ne pouvait la taquiner, alors elle s'est mise à utiliser ses deux mains pour chatouiller l'ensemble. L'une était occupée à taquiner le talon et la plante, tandis que l'autre était parti à l'assaut de ses mignons orteils grassouillet.

-Hhnhnnrph !

Bowsette secoua immédiatement la tête, son pied se tortilla et essaya de se défendre, mais tout ce qu'elle réussit à faire fut que Peach accélère son rythme.

-Ahhahhahahahaah !

Il commençait à faire vraiment chaud là-dedans, ou peut-être que c'était la température de son propre corps qui montait, mais de toute façon, elle avait l'impression qu'elle brûlait de l'intérieur.

-Mon Dieu, tu as un pied si grand et sexy, Bowsette ! Malheureusement, je ne pourrais pas les taquiner tous les deux toute seule… dit Peach, souriant et faisant un petit clin d'œil à la reine.

En effet, une si grande paire de pieds était tout simplement trop grande pour une seule paire de petites mains comme les siennes. Heureusement, Peach s'était préparée à ce genre de situation. Elle sortit une Double Cherry de sous sa robe et la mangea. Immédiatement, un nuage de fumée se forma juste à côté d'elle, qui finit par se changée en son double.

-Parfait ! Lança Peach, faisant un signe à son double.

Le clone hocha la tête en souriant à la princesse. Cette nouvelle Peach n'avait qu'un travail, et c'était de prendre soin de l'autre pied encore coincé dans ce talon noir. Le clone n'a pas hésité à défaire la seconde chaussures de Bowsette, le laissant tomber sans précaution et répétant la procédure d'exploration avec sa main, avant de s'accroupir juste à côté de Peach pour imiter ses mouvements.
Bowsette ne savait pas quoi faire. Elle fut surprise lorsqu'une deuxième princesse Peach apparut juste devant elle. Si l'une d'elles était déjà assez terrible pour la faire éclater de rire, une autre ne ferait qu'empirer les choses.

-Ahhhhhaaaaa ! D…deux prinhihicessehahahaha ? Hnnmphahahahahaha !

Elle pouvait le sentir, comment ses deux pieds étaient maintenant attaqués. Ces chaînes s'enchaînaient à nouveau, Bowsette se tortillant tellement que la pièce ressemblait presque à un véritable donjon de torture.

-Ooh, mais dis moi… tu as vraiment une belle paire de pieds, Bowsette… Je ne peux pas jouer avec elles toute seule, n'est-ce pas ?

Peach fit un clin d'œil à son clone, qui hocha la tête en réponse. Les clones du Double Cherry ne pouvaient pas parler, mais au moins ils étaient assez indépendants pour suivre les ordres de l'original, et porter leur personnalité aussi. Clone Peach était tout aussi ludique que l'original, comme le prouve la façon dont ses mains grattaient ces grands pieds, en s'assurant de ne pas manquer un seul endroit.

-Graaaaahahahahah !

Bowsette était entièrement à la merci des princesses, incapables de se retenir plus longtemps. Elle ferma finalement les yeux, puis quelques larmes se formèrent sur son visage. Ils roulèrent le long de ses joues et se dispersèrent une fois de plus.

-Ahahahaha ! Stoooohohohohohohop ! Lança t'elle, secouant la tête une fois de plus.

Mais au lieu de cela, les deux Peach travaillèrent ensemble pour gratter ces longues plantes de pieds, en passant leurs doigts entre les orteils pour s'assurer d'entrer dans chaque recoins.

-Héhéhé, remue-les pour ta princesse ! La nargua t'elle.

Les ongles creusèrent plus profondément contre la plante charnue et laissèrent des lignes derrière elles alors qu'elle continuait de les faire courir sur cette vaste surface. Le clone taquinait juste sous les orteils, montant même sur les arches pour les chatouiller à chaque fois que Bowsette les pressait.
Peach trouva que tout cela était un doux plat de vengeance pour les nombreux enlèvements et les ennuis qu'elle avait vécus. Elle n'était cependant pas cruelle, et une simple torture inoffensive de chatouilles ne ferait de mal à personne. Cependant, elle savait que ce n'était pas suffisant. Non, Peach voulait s'amuser encore plus et accorder encore plus de torture. Elle hocha la tête à son clone, qui était occupé à taquiner cette pauvre paire de plante tout ce temps.

-Hmmm, je crois que j'ai une autre surprise pour toi !

Malheureusement, Peach sortit une autre Double Cherry de sa robe. Et son clone le fit également. Bowsette était beaucoup trop occupée à rire à haute voix pour remarquer ou entendre ce que Peach disait. Elle n'arrêtait pas de se balader, incapable de rester immobile. Si elle pouvait cracher du feu, toute la pièce serait déjà en feu.

-Graaahahahahahaha !

Ses bruits forts et rugissants résonnaient dans le petit donjon, mais les cris ne pouvaient pas être entendus de l'autre côté de cette épaisse porte en métal. Puis, comme avant, deux autres nuages de fumée apparurent, et deux autres princesses apparurent dans la pièce déjà occupée. Comme avant, l'original leur hocha la tête et ils obéirent à leurs ordres. Pendant que deux Peach étaient occupées aux pieds de Bowsette, les deux autres grimpaient sur le lit, l'une d'elles s'assit sur la reine comme Peach au début et l'autre s'agenouilla juste à côté d'elle, ses mains pouvant atteindre ses aisselles. Et puis, tout repris d'un coup. D'abord, la princesse Peach sortit un petit rouleau de sa robe. Au début, il ressemblait à un coupe-pizza, mais il s'agissait en fait d'un rouleau à main, avec un tas de pointes de métal dessus. Ils n'étaient pas tranchants comme des aiguilles, mais assez pour creuser agréablement contre la peau et la taquiner au fur et à mesure que le rouleau se déplaçait. Il laissa un tas de petites taches rouges partout. Le clone à côté d'elle avait choisi d'utiliser une brosse à cheveux à la place. C'était épais, mais surtout duveteux. Elle était si douce et chatouilleuse contre ces plantes sensibles, que c'était l'outil parfait pour taquiner entre les orteils. Les deux princesses ne doutèrent pas une seule seconde d'utiliser ces outils pour torturer les pieds de Bowsette, et mirent tout en œuvre dans leur séance de chatouilles. Pendant ce temps, les deux autres clones décidèrent de taquiner la puissante reine en la caressant et en lui frottant les abdos, tout en lui grattant les deux aisselles en même temps. Tous les quatre s'y rendaient à chaque recoin spécialement chatouilleux. Les yeux de Bowsette s'ouvrirent grand quand elle sentit quelque chose de plus que des mains contre ses pieds. Elle ne savait pas ce que c'était, mais c'était une sensation nouvelle et extrêmement aiguisée qui lui fit lancer la tête en arrière et la claquer contre la tête de lit.

-AAAAAAAAAAHAHAHAHAHAHA ! Éclata follement Bowsette.

Ses poumons se remplirent en quelques secondes, pour être vidés presque instantanément par ces gloussements maniaques.

-Whahahahahahihihihihahahahaha !

Peach, cependant, semblait s'amuser. Ce petit acte de vengeance contre Bowsette fonctionnait à merveille. Elle n'arrêtait pas de se servir de ce rouleau pour pincer contre tous les endroits qu'elle pouvait, laissant cette plante rougissante, aussi rouge qu'elle le pouvait. Même les orteils ne pouvaient pas se défendre. Chaque fois que Bowsette froissait ses plantes de pieds, elle tapait plus fort sur les rides pour qu'elle étire à nouveau ses orteils. Le clone avec la brosse à cheveux a suivi l'exemple, l'exécutant en lignes tout le long de la plante jusqu'aux orteils, et brossant spécialement contre eux. Les deux autres Peach n'ont fait que taquiner légèrement la moitié supérieure de Bowsette. Ses mains grattèrent les abdominaux et pénétrèrent à l'intérieur du nombril, tandis que l'autre clone continuait de toucher et de frotter ses doigts contre les aisselles sensibles et lisses. Elle pouvait dire à quel point Bowsette essayait désespérément de baisser les bras, mais cela avait longtemps été une tentative futile.

-Héhéhéhéhéhéhéhahahahahaha !

Bowsette n'arrivait plus à penser clairement. Elle devenait tellement folle avec les chatouilles incessantes qu'elle endurait, qu'elle ne savait même pas combien de temps cette torture avait durée. Des minutes, des heures, elle n'arrêtait pas de rire et de rire jusqu'à ce que ses côtés commencent à lui faire mal. Elle ne réalisa même pas quand les chatouilles se sont atténuées. À un moment donné, ses pieds n'étaient plus torturés, mais les deux princesses sur le lit continuaient de le faire aux aisselles et aux côtes, de toute façon. Peach avait cessé de torturer ces longues et adorables plantes de pieds, se léchant les lèvres, salivant d'envie et souriant.

-Mon Dieu, tu as des pieds tellement sexy, Bowsette... ils sont vraiment magnifiques ! Regarde-les, les pauvres petons sont si fatigués après toutes ces chatouilles, n'est-ce pas ?

Elle sourit, donnant un signal à son clone. Immédiatement, les deux princesses se sont tenues sur ses deux pieds et ont pressé leurs lèvres contre les pauvres plantes sensibles et rougissantes, livrant une série de baisers et de baisers sur toute cette pauvre paire de pieds. Peach, elle, rêvait d'une chose, goûter, savourer cette merveilleuse plante, si appétissante qui s'offrait à elle. Elle tendit sa langue pour lécher la plante des pieds de Bowsette et caressa de haut en bas, et de bas en haut cette surface lisse et charnue. Elles avait un goût un peu salé, mais un vrai régale et agréable à la langue pour peach. Ce muscle mouillé a couru jusqu'aux orteils, les enroulant et les suçant un à un.

-Hmm… quel délice… quels merveilles, j'adooore !

La princesse ne pouvait s'empêcher de fermer les yeux. Se qu'elle était en train de faire actuellement, elle ne l'avait jamais fait auparavant, mais elle sentait qu'elle devait au moins s'assurer de réparer et de faire du bien à ces pauvres pieds après un chatouillement aussi long et ardu. En plus, c'était Bowsette, après tout. Il n'y a rien de bizarre là-dedans. Le clone de Peach fit de même, en appliquant une douce couche de salive sur toute la surface du pied, en veillant à ne pas manquer un seul endroit. Leurs deux lèvres laissèrent beaucoup de marques de rouge à lèvres roses partout sur les pieds de Bowsette, des orteils à la plante des pieds, et même sur les côtés de ses pieds. Les deux princesses continuaient de s'agiter sur les orteils, en passant leur langue entre eux, puis en descendant vers la plante pour les brosser un peu plus. Bowsette était à peine consciente à ce moment-là, mais elle sentit l'attention et l'amour des princesse sur ses pieds. Ça la rendait folle. Elle n'était même pas tellement dérangée par les deux princesses qui s'en prenaient encore au haut de son corps. Elle s'est simplement détendue, se laissant baigner dans la chaleur de l'adoration des pieds. Ce n'était peut-être pas si mal. Peut-être que ce nouvel organe pourrait être… une situation permanente. Bowsette n'avait aucun problème avec ça. Peut-être qu'elle n'était pas très consciente en ce moment, mais sa tête étourdie n'a pas rejeté l'idée. Que la princesse Peach lui fasse ce qu'elle lui a fait. Bowsette était vraiment heureuse.

-Oui, Pauline ? Bonjour, c'est la princesse Peach… Mhm, je sais, ça fait longtemps. Comment va New Donk City ? Ah… Je vois, c'est bien !

Peach se tenait sur son téléphone portable avec juste son épaule, penchant sa tête vers le bas pour presser sa joue contre elle.

-Oh, oui, j'adorerais assister au festival de la ville le mois prochain !

Elle sourit, poussant un petit soupir.

-Oh, Bowser ? Hmm, ne t'inquiète pas. J'ai le sentiment qu'il ne causera pas d'ennuis pendant un bon moment.

Peach était assise sur le trône du château de Bowsette. Ces flammes et ces pointes partout portaient vraiment une certaine atmosphère avec elles. Elle tenait son téléphone portable d'une main et une laisse de l'autre. L'extrémité de la dite sangle est reliée directement à un collier rose, enroulé autour du cou de Bowsette. Avec un remorqueur, Peach a poussé Bowsette à se pencher plus près d'elle. La grande reine gémit joyeusement, pressant son visage contre le pied nu de Peach et le reniflant longuement et vigoureusement, puis étirant la langue pour l'étaler sur toute sa tendre et délicieuse plante.

-Oh, crois-moi. Je m'assure qu'elle ne cause plus de problèmes, ne t'inquiète pas pour ça. Dit Peach, regardant vers le bas l'ancien roi de Koopas, maintenant la reine de Koopas et esclave personnelle lui léchant les pieds. Disons que j'ai trouvé un moyen de l'occuper avec d'autres choses.

Bowsette était à genoux, vénérant le pied de sa princesse. Ses yeux étaient ornés d'une paire de cœurs et cette couronne était bien ajustée à sa tête blonde. Elle n'avait plus de liens, mais avait à la place ce collier rose sur elle. C'était tout ce dont elle avait besoin, de toute façon. Pas même des vêtements ou quoi que ce soit du genre.

-Haah… Princesse Peach... Bowsette aime tellement tes pieds ! Dit-elle, le déclarant de manière contente avant de sucer quelques orteils de la princesse dans sa bouche pour leur donner un contenu de tétée.

Peach sourit, un de ses pieds appuyant contre un côté du visage de Bowsette pour l'étouffer avec la plante alors que l'autre était dans sa bouche.

-Eh bien, reine Bowsette. Je pense que c'est le début d'une belle relation diplomatique entre nous. Je serais ravis de te lécher de nouveau tes adorables et magnifiques plantes de pieds, les renifler, embrasser et chatouiller et quand j'en aurais envie tu fera de même avec les miens. Et si tu es une gentille fille, je te les masseraient tendrement et te laisserais me les masser également.

Ce genre d'amusement était meilleur quand on le partageait, pensa Peach. Peut-être pourrait-elle saisir l'occasion de nouer des relations plus diplomatiques en retrouvant Pauline, ou même sa bonne amie Daisy. Pour l'instant, Peach apprécia énormément les merveilles de son nouveau jouet. Plus de kidnappings, seulement du culte.
et voila l'histoire promise sur bowsette j'y est travailler toute la journée sa fait depuis 16h que j'y travaille lol ^^ il est 00h43 et j'ai penser faire encore quelques histoires sur bowsette ce n'est pas la seule histoire que je ferais sur bowsette car j'ai enormement d'idée pour de futurs histoires sur bowsette j'ai meme penser faire des histoires sur jinx de league of legend - et des personnage de zelda comme FI - malon - saria etc etc et meme des personnages de one piece comme alvida - monet - koala et pleins d'autres meme sur dragon ball super comme caulifla kale kefla je verais ca mais juste dire que j'ai des tats d'histoires en tete en attendant j'espere que cette toute 1ere histoire sur bowsette vous plaira. bonne lecture

PS: pour info nahognas ^^ j'ai fait en sorte que cette histoire précède celle de booette car dans l'histoire de booette je dis dans une phrase quand daisy met la super couronne sur booette comme quoi peach a parler a daisy et lui a dis qu'elle l'avait tester quelques temps avant sur bowser ^^ du coup j'ai fait en sorte que l'histoire de booette soit la suite officiel de cette histoire sur bowsette :) et t'en fait pas ;) en 8h30 de travail acharné j'ai eu le temps de lire et relire et relire et d'apporter des améliorations du coup logiquement y aura pas de soucis ^^ et j'ai encore prévu de faire au moins 2 sinon 3 sur bowsette mais je sais pas encore quel sujet se sera. chatouilles - domination mdr je verais cela
Oui effectivement, j'ai compris une continuité ^^

Mais imaginer Bowsette en esclave alors que Peach est assis sur le trône xD Pourquoi pas !
Lol merci de ton retour ^^ je commençais à désespérer Mdr ^^ t déjà le seul à commenter Mdr ^^ sinon jai prévu des tats d'histoires encore jen ai prévu une autre sur bowsette que je suis en train de travailler depuis hier pour le moment je suis à 3 pages l histoire sera un peu longue j'avais prévu de la faire en plusieurs chapitres mais jai finalement prévu de faire tout en une fois car g encore pleins d'idées. Je fait actuellement une histoire ou bowsette est dominante et oblige les autres à la servir et peut être une autre histoire sur bowsette de nouveau chatouillee suivra mais sinon j'ai prévu des histoires sur :

1) malon de Zelda ocarina of time, 1 histoire sur elle en mode dominatrice mais pas trop et la 2eme chatouillee

2) reiju Vinsmoke, lady Alvida, monet, koala de one piece et peut être d'autres perso

3) jinx de league of legend

4) pan, videl, caulifla, kale, kafla et d'autres filles de dragon Ball super

5) luna lovegood de harry potter

6) peach et penellope

Et d'autres perso

Comme tu vois j'ai plusieurs projets Mdr ^^ sachant que certains personnages de mangas sont capable de revenir dans plusieurs histoires comme bowsette
Nahognas, vu que ma futur histoire sur bowsette en mode dominante etc contiens des passages un peu spécial je pense te l'envoyer en MP en avant première pour que tu me dise se que tu en pense dans la globalité, deja de lhistoire en elle même si t'aime bien, si niv texte si tout est bon et surtout si de ton avis je peu mettre lhistoire dans histoir3 fictive comme dab ou si je suis obligé de la mettre en catégorie adulte. Je voudrais que tu me dise se que tu en pense et pense te la faire lire en avant 1ere. De 1 parce que tu es celui qui prend toujour du temp pour lâcher un petit commentaire lol de 2 car tu apprécie mes histoires apparemment et de 3 ta lair d'être le seul à t'y intéresser mdr
Non Mdr finalement la question ne se posera pas du coup Mdr vu la tournure que je suis en train de faire prendre a l'histoire c'est sur que je devrai la mettre en partie adulte
En général, quand j'avais le moindre doute, pour éviter tout problème avec les modos, je mettais chez les adulte.

Mais si tu as même plus besoin de mon avis alors soit xD
JeffTheKiller a écrit : malon de Zelda ocarina of time, 1 histoire sur elle en mode dominatrice
Alors autant, Impa du même jeu j'aurais dit pourquoi pas, voir la boss du temple du désert.....mais Malon °_- je serais curieux de voir comment tu veux la tourner en mode dominatrice, je la vois pas du tout avec tenue moulante noir et le fouet ^^'
Pas tellement dominatrice mais du genre jai mal au pieds tu veux bien me faire un massage Mdr des trucs comme ça Mdr et que genre tu hésité et que la fille fait genre ohh steuplé ptdr ce genre la Mdr c pas dominatrice mais je savais pas comment expliquer
Ben victime consentante tout simplement :p
Accès réservé aux ADULTES uniquement.
Déclarez-vous être majeur(e) ?