Tickling FR, le site des amateurs de chatouilles.



Chatouilles en classe

Bonjour. Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé voilà quelques mois.

En faite, je suis quelqu’un de très peureuse et de TRÈS chatouilleuse. Inutile de me toucher, je vais tout de suite commencer à capoter. Au début, j’avais oublié si j’étais chatouilleuse ou non. Je tenais à le savoir alors, je me chatouillais moi-même pour voir quelle était la partie de mon corps qui était la plus sensible aux chatouilles (je sais c’était vraiment niaiseux ce que je faisais mais je voulais savoir). Au début, je penchais plus vers le ventre ou les pieds mais par la suite, j’étais plus trop sûre de moi parce que voilà quelques mois, pour la première fois depuis longtemps (c’est-à-dire, la dernière fois qu’on m’a chatouillé, donc quand j’étais bébé), il y a quelqu’un qui m’a chatouillé et qui m’a fait découvrir que j’étais plus chatouilleuse que je le pensais.

Je ne me rappelais plus c’était quand, je crois que c’était en octobre, j’avais un cours de géographie. On travaillait dans le cahier d’activité et le prof nous avait permis de travailler en équipe si on voulait. Moi, je travaillais en équipe avec une camarade de classe avec qui je m’entendais quand même assez bien. On avait presque fini les exercices demandés et on était rendu à la question : « Nommez les avantages et les inconvénients de voyager en voiture ou en métro à Montréal. » J’allais partir pour dire à ma co-équipière une réponse mais un autre élève du nom de Jérémy est passé par là.

Il était passé par là pour aller chercher un crayon à son bureau (il était assis en face du bureau de son partenaire) quand soudain, il s’arrêta derrière moi, il me pinça les deux côtes et il fit un son genre « KWIK! ». Je n’ai pas rit et je n’ai pas crié non plus. Au contraire, ma réaction était RI-DI-CULE : J’ai sursauté, j’ai sauté de ma chaise et je me suis cogné le genou en dessous de mon pupitre. J’ai eu mal pendant quelques minutes et la douleur a passé rapidement.

Quelques temps plus tard, on est retourné s’asseoir à nos places. Tous les élèves discutaient entre eux en attendant que la cloche sonne (il ne restait plus que 5 minutes avant la pause). Cependant, Jérémy est toujours assis à côté de moi en Géo et pendant que le prof ne regardait pas, Jérémy tentait de me chatouiller mais par chance, j’ai réussis à lui bloquer l’accès à mes côtes.

Bon ici, ce n’est que le début de mes « séances de chatouilles embarrassantes en classe ». La suite de mon histoire vraie devait arriver au cours de la semaine, peut-être demain mais pas sûr.

A+

P.S. J’ai découvert ce site en tapant Chatouilles sur Google car je tenais vraiment à raconter mon histoire et je voulais trouver un site spécialisé sur les chatouilles et je suis tombé sur votre site.
Tabernacle cté vraiment une chouette story là!

XD dsl j'adore l'accent du Canada!

Nan vraiment c'était génial j'adore ton histoire elle est sympa, je t'encourage à continuer sur ta lancer
nahognas a écrit :
Tabernacle cté vraiment une chouette story là!

XD dsl j'adore l'accent du Canada!


Ah putain, le connard, j'y crois pas, c'est vraiment un enculé !

Désoler, j'adore l'accent français.

(C'est que vois-tu, pour utiliser des expressions typique, il faut en comprendre le sens, donc désoler si ce que je viens de dire est offensant (car tabarnak, c'est très vulgaire); et aussi que ça fait 3 mois que je suis en France et qu'on s'écoeure à la longue de ne pouvoir dire deux mots en ligne sans qu'on répète en asseyant de prendre l'accent. 3 mois, il faut en revenir des fois !)

Désoler pour cette parenthèse. Carole-Anne, très beau début de récit. Tu écris très bien pour une jeune femme de secondaire 1. Bravo. Comme quoi la réforme scolaire n'est pas totalement un échec... tu y es dans cette réforme ?
lol et ça c'est de l'anglais

J'adore la prise de tête qu'il y a dans ce topic

Enfin bref, concernant l'histoire, ça me rappelle que je faisais souvent sursauter des filles de ma classe pour les taquiner. Bien sûr, elles repartaient avec le sourire car elles savent que je suis un peu con. Mais pas autant que ce Jéremy apparemment
Superbe histoire !

@ Nahognas : tu n'en rates pas une.... :hum2: :ralala: :hum2: Faut arrêter d'écouter Laurent Gerra imitant Céline Dion.... :comprendrien:

(et en plus c'est l'accent QUEBECOIS, et non canadien, et je te déconseille fortement de dire que c'est la même chose)
Ah euh bon ok :choque: autant pour moi! J'en prends note :moue:

Désolé c'est la première fois qu'on me dit alors que c pas la première que j'imitais l'accent de québec!

Bon la prochaine fois je ferme ma bouche!

Désolé pour les québécois!
Je trouve pas mal que l'accent québecois et canadien sont la même chose, seulement que aux québec l'accent est disons plussss heum, osé xD

Bref, comme le dit nahogas Sacré story!!!






PS: au fait nahogas, c'est pas tabernacle quond dit nous c'est tabarnak lol.
Oui, c'est vrai que l'accent canadien et l'accent québécois se ressemble beaucoup. Si on met de côté le fait que le Québec et une petite partie du Nouveau-Brunswick parle français et que le reste du Canada parle uniquement anglais, c'est vrai que le français et l'anglais, c'est pareil.

Vous saviez que le Canada venait juste de fusionner avec les États-Unis ? On est rendu un seul et unique pays, depuis le 1 janvier 2007. C'est l'année où Stéphane Dion a été nommer président du Canada-Unis et vice président de Bush. Maintenant, il est vice président d'Obama.

Quand on ne sais pas de quoi on parle, on s'abstient ! :lol:

fin du h-s
Ha non, l'anglais et le français c'est pas la meme chose : y en a un qui sait jouer au rugby, pas l'autre...

Mais ote-moi d'un doute, Stéphane Dion, tu parles de l'oncle ou du neveu par alliance ??
Hihi! Merci beaucoup.

Je suis une bolée en français donc ça explique pourquoi j’écris si bien et que je ne fais pas de fautes. Aussi, que je sois à l’école, sur MSN, n’importe où, je vais toujours écrire avec une bonne orthographe.

En ce qui concerne la suite de mon histoire vraie, la voici :

La semaine suivant ce qui s’est passé en Géo quand Jérémy voulait me chatouiller les côtes, j’avais tout oublié et je croyais qu’il a fait une petite blague juste pour rire et qu’il ne recommencera pas de si tôt.

On travaillait encore dans le cahier d’activité. Le prof nous avait encore permis de travailler en équipe mais cette fois, j'étais seule. J’étais très silencieuse et je travaillais tranquillement. Mais j’étais tellement concentrée sur mon affaire que je n’ai pas vu Jérémy passer derrière moi pour aller chercher un kleenex (pour nos français de France u_u : un kleenex, c’est un mouchoir en québécois). Il s’est arrêté derrière, m’a chatouillé les côtes et plutôt que de rire ou de crier, j’ai encore sursauté mais heureusement, je ne suis pas cognée le genou comme la dernière. C’est là que j’ai compris que Jérémy ne s’arrêtera pas de lui-même et qu’il va continuer. Il a voulu réessayer de me chatouiller deux autres fois mais j’ai encore réussi à lui bloquer l’accès à mes côtes en lui donnant des coups de petite-fifilles manquées.

Après la "bagarre de mini-chatouilles", on devait faire la correction des exercices mais Monsieur Jérémy a encore voulu me chatouiller mais il s’est fait chialé par le prof. J’étais contente qu’il se soit fait disputer mais il a continué pendant que le prof avait le dos tourné.

Lorsqu’il restait 5 minutes avant la fin des cours, devinez ce qui est arrivé. Jérémy a encore voulu me chatouiller. Un élève assis derrière nous a dit : « Eh, enlève-lui ses souliers! ». Heureusement il ne l’a pas fait. Je suis sensible des pieds, oui, mais je DÉTESTE ça quand on me chatouille les pieds à moins que j’aie VRAIMENT confiance envers la personne qui le fait. Ensuite, l'élève lui a dit : « Enlève-lui son chandail! ». Franchement, enlever mon chandail de Megadeth devant tout le monde, me semble que ça l’aurait été un peu abusé.

Par la suite, la cloche a sonné. J’ai passé par un couloir mais j’ai fait demi-tour car je croyais que Jérémy me suivait. Il a couru, m’a chatouillé la côte droite et j’ai foncé dans une élève. Samuel, un gars qui est passé par là a vu la scène… ET IL S’EST MIT À RIRE! Finalement, je suis descendu l’escalier et quand il s’est arrêté à son casier, il a dit : « Eh, Caro! ». Et il continuait de rire, il en pleurait presque. Cependant, il m’a juré qu’il ne riait pas DE MOI mais AVEC MOI.

Ceci était donc la fameuse suite de mon histoire vraie. Le début manque un peu d’action et de chatouilles mais la suite… je pense que vous allez sûrement aimer ;).
[quote=]"Le début manque un peu d’action et de chatouilles.[/quote]

Mais c'est très bien de mettre une mise en scène avant de rentrer vraiment dans le vif du sujet, bon courage pour la suite.
Ouais sympa très sympa même mais c'est quoi un chandail?
nahognas a écrit :
mais c'est quoi un chandail?


C'est le mot français pour ce que vous appelez un Pull.


Edit : désolé, c'était un peu limite.
Ce n'est pas parce que certains ici font preuve d'un manque de culture certain et ne prennent pas la peine de chercher qu'il faut généraliser.

Ta remarque est un peu limite, cher ami, du même niveau que le message de Nahognas sur l'accent "canadien".

D'autant plus que vous n'employez jamais d'anglicisme....n'est-ce-pas ? :/ :/
Bon j'avoue être un peu fainéant

Et pour l'imitation je me suis déjà excusé

Merci quand même pour la réponse tonka
Lol sans vouloir te vexé nahognas, tu est le premier que je vois dire sérieusement "c'est quoi un chandail" XD


Question: Tu sais c'est quoi un pantalon?
Enfin, après une longue semaine d’attente, voilà la suite. J’étais un peu occupée ces temps-ci et j’ai beaucoup d’examens.

Bon voici ce qui s’est passé après que je me suis fait rire de moi par Samuel lorsque Jérémy m’a chatouillé…

Une autre semaine s’était écoulée après que je me fasse rire de moi. Jérémy n’avait pas arrêté de me chatouiller. Enfin bref, cette journée-là, c’était l’Halloween. Les maths s’étaient passé comme d’habitude sans que rien ne se passe mais après la pause, il y avait le cours de Science. Je marchais dans le couloir pour me rendre à la classe et je n’avais même pas remarqué que Jérémy était arrivé dans le local avant moi. Je croyais qu’il n’était pas monté à l’étage alors j’étais contente car je ne ferai pas chatouiller de la matinée mais finalement, je me suis rendue compte que j’avais tord. Lorsque je suis rentrée dans la classe, je n’avais pas vu Jérémy qui était caché derrière la porte, assis sur la poubelle. Il en a profité pour me pincer une côte pendant que je ne l’avais pas vu. Il a voulu me rechatouiller quand je suis partie m’asseoir à ma table mais la prof l’a chialé. Dans le cours, on avait un examen. Lorsque la cloche a sonné, je me suis dépêchée de remettre ma feuille-réponse à ma prof, de sortir de la classe et d’aller dîner pour éviter de croiser Jérémy. Et l’heure du repas du midi s’est déroulée comme à l’habitude sans que rien de spécial ne se produise.

J’avais un cours d’Art Dramatique et on faisait de l’improvisation (j’ai fait rire toute la classe durant le cours, surtout quand je sacrais durant mon impro : « Cristi de tabarnak de collice d’esti », ok j’arrête de sacrer ^^).

Finalement, il restait cinq minutes avant que le cours finisse. On allait tous se rasseoir à nos places pour remplir notre feuille d’évaluation. Encore une fois, Monsieur Jérémy a ENCORE fait le clown et il m’a chatouillé une côte pendant que j’avais le dos tournée et j’ai foncé dans une table. Je regarde derrière moi et je vois Samuel en train de me faire un regard… comment dire… machiavélique… sadique… en tout cas! Anyway, on va dire qu’il me regardait d’un air moqueur tout en gigotant ses doigts. Au début je ne comprenais pas pourquoi il me fixait comme ça mais plus tard, j’ai compris pour quelle raison il l’a fait. Quelques secondes plus tard, je me suis retournée pour continuer mon chemin jusqu’à mon bureau mais quelque chose me retenait et je sentais une petite pression sur mes côtes. J’essayais d’avancer mais j’étais incapable. En baissant la tête, j’ai vu des mains dans mes côtes. C’était celles de Samuel. Il vagabondait ses mains et il donnait des petites tapes avec ses petits doigts dans mes côtes. Je le regardai du coin de l’œil et je lui demandai : « Mais qu’est-ce que tu fais? ». Il ne m’a pas répondu. Croyant qu’il n’avait pas compris ce que j’ai dit, je lui ai reposé la question mais une fois de plus, il n’a rien dit. Je lui disais des phrases comme quoi qu’il n’était pas drôle, qui ferait mieux de me lâcher sinon, j’allais me fâcher etc. Mais après, j’ai fini par comprendre ce qu’il voulait faire.

Il m’a attrapé et il a fait courir ses doigts dans mes côtes. Je me suis mise à rire et à hurler directe. Je ne comprends pas comment la prof et les élèves n’ont pas pu m’entendre crier mais je vous jure, je crie TRÈS fort. Au début, ça ne me dérangeait pas et ça m’amusait car pour la première fois, je me faisais chatouiller par un gars avec qui j'étais à l'aise et il était beaucoup plus doux que Jérémy qui s’approchait de moi sans faire de bruit pour me pincer une côte. Mais par la suite, j’ai fini par ne plus supporter les chatouilles et je me suis mise à lui dire d’arrêter, à le supplier et à me débattre. Malheureusement, Samuel ne voulait rien savoir. Il avait le sourire fendu jusqu’aux oreilles et il ricanait comme un fou. Il s’est mis à me chatouiller de plus en plus vite et il commençait à me chatouiller le ventre qui était presque aussi chatouilleux que mes côtes. J’étais morte de rire. J’ai failli pisser dans mes jeans tellement que je riais. Finalement, voyant que j’étais à bout de souffle, il a arrêté et il m’a relâché.

C’était donc la fameuse suite. Encore désolé du retard. Sinon, votre avis? ^^
Ben disons que ta pas de chance avec ce Jérémy

Dès qu'il te chatouille par réflexe tu avance très vite et tu te cogne :/

Sinon ben avec Samuel je trouve ça bien qu'il ait plus te chatouiller je veux dire c'est ce que tu voulais et tu l'as eu!

C'était sympa en somme ton histoire!
Quelle chance =) .
J'aurais aimé me faire chatouiller par la personne que j'aime en secret =D
Cte chance que ta la ...
Tabouer vive le quebec ! (tabouer j'ai entendu c'mot la dans le mythique et légendaire FRANCOIS PERUSSE )
Vivement que ces 2 la te chatouille les pieds ^^
on dirait que Samuel est fétichiste des chatouilles mais si c'est ça t'as vraiment de la chance !
hihihi ^^
Tu as "une bonne touche" avec ce jeune homme!
Fonce championne!
Bonne chance! =)
Ouah...
Ben t'es chanceuse toi !!!
Surtout avec Samuel... :)

Enfin j'espère pour toi que t'auras d'autres occasions avec lui, parceque Jérémy à l'air... spécial on va dire :lol:
dommage que t pieds non pas été démanger par ton bourreau , ceci dis jolie histoire
Hey je suis également du Québec! De quel coin est-tu?? :p
et bonjour le déterrage de topic...
Tu chipotes, le sujet n'a même pas 4 ans :lol: :p
Ca c'est gentil... C'est du deterrage a partir de cinq ans :)
oui voila
aprés 6 ans c'est de l'exhumation
Et dans le cas de 7-8 ans, c'est quoi ? :D
Accès réservé aux ADULTES uniquement.
Déclarez-vous être majeur(e) ?